Publicite

Politique : Soro Guillaume aux gens du RHDP, « Le masque ne peut pas effrayer sur la Place publique celui qui l’a habillé dans le bois Sacré »

Tout feu tout flamme en ce moment, Soro Guillaume continue de tirer les oreilles du régime d’Abidjan, qui semble avoir oublié ses origines. Dans une récente sortie, suite aux accusations concernant une présumée attaque au nord de la Côte d’Ivoire, l’ex PAN fait savoir que « Le masque ne peut pas effrayer sur la Place publique Celui qui l’a habillé dans le bois Sacré ».
Publicite

Soro rougit les yeux du RHDP

Soro Guillaume n’a plus sa langue dans sa poche depuis qu’il a « coupé igname » avec le RHDP, coalition au pouvoir. En ce moment au nord de la Côte d’Ivoire, chez ses parents, l’ex PAN est l’objet de toutes les attentions du régime d’Abidjan. Le weekend dernier, une cargaison de ciment pour la construction d’une école à Toudjan (Ferkessédougou) a été interceptée par les forces de l’ordre, croyant qu’elle appartenait à Soro et qu’elle contenait sans doute des armes. Dans la foulée, l’état-major des armées a annoncé l’état d’urgence aux frontières nord de la Côte d’Ivoire, pour une durée d’un mois, au motif qu’il y a des rumeurs d’attaques.

Face à autant de gesticulation, Soro Guillaume a jugé utile de prévenir le pouvoir d’Abidjan. « Parler de risque d’attaque à partir du Nord n’est rien d’autre qu’un complot contre moi. Le masque ne peut pas effrayer sur la Place publique celui qui l’a habillé dans le bois Sacré » a lancé Bogota, familier des tweets sibyllins. Trouvez donc ce qu’il voulait dire à travers ce proverbe…

« On s’est battu, c’est pour être libre »

Soro Guillaume ne s’est pas contenté de placer un aphorisme sur les agitations du régime. Il est également revenu sur la liberté d’opinion et d’expression, pour laquelle il a quitté les amphis et rejoint le maquis. Selon lui, le pouvoir d’Abidjan ne doit pas contraindre les citoyens à adhérer au RHDP, qui n’est pas la clef du paradis : « On s’est battu, ce n’est pas pour qu’on nous oblige à militer dans un parti. On s’est battu, c’est pour être libre. Celui qui veut militer au RHDP, il va ; celui qui veut militer au FPI, il va ; celui qui veut militer au PDCI, il va ; celui qui veut militer au RDR, il va. C’est la liberté que nous voulons. (…) On ne va pas apporter la libération à la Côte d’Ivoire et ne pas être en liberté nous-mêmes pourquoi ? » a déclaré Soro Guillaume, dont la candidature à la présidentielle de 2020 est devenue une évidence.




Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1690016 : 1.61 mb
MEMORY : 1461816 : 1.39 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.