Publicite

Politique : Soro Guillaume salue la rencontre de Bruxelles entre Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié

Le Comité Politique de Guillaume Soro a salué, dans un communiqué de presse publié lundi 29 juillet 2019, la rencontre entre Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié à Bruxelles. Selon le parti de l’ex PAN, c’est un grand pas vers la réconciliation des Ivoiriens et tous les habitants de ce pays.
Publicite


Soro Guillaume, par le biais de sa formation politique, a exprimé sa satisfaction après la rencontre au sommet entre les ex Présidents Laurent Gbagbo (2000-2010) et Henri Konan Bédié (1993-1999), lundi à Bruxelles. « Le Comité Politique se réjouit des retrouvailles fraternelles entre ces fils éminents de la Côte d’Ivoire et salue leur engagement à œuvrer dans le sens de la Réconciliation entre les Ivoiriens et tous les habitants de la Côte d’Ivoire », indique le communiqué.

Le parti de Guillaume Soro n’a pas manqué de rappeler qu’il s’est toujours engagé pour la réconciliation et le pardon, « les ferments pour la construction de la Nation ivoirienne et de l’édification d’un Etat de droit véritable en Côte d’Ivoire ».

Soro Guillaume, qui a officiellement rompu les liens avec le Président Alassane Ouattara, après son départ forcé de l’Assemblée nationale, se considère désormais comme un opposant au régime. Il se fait apôtre de la paix et du pardon dans tout le pays et principalement au  nord, tout en déclarant regretter de n’avoir pas écouté son ancien mentor Laurent Gbagbo. Alassane Ouattara l’aurait trompé et abusé de sa jeunesse.

Un acte fort pour certains, un non-événement pour d’autres

Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié (ex allié de Ouattara) se sont rencontrés lundi à Bruxelles, où le premier réside depuis son acquittement provisoire à la CPI en février 2019. Ces retrouvailles entre les deux patrons du FPI et du PDCI étaient attendues par leurs partisans pour véritablement lancer la nouvelle alliance de l’opposition. Au cours de leur entrevue, les ex Chefs d’Etat ivoiriens ont dénoncé le recul démocratique en Côte d’Ivoire et souhaité le retour des exilés dans leur pays pour engager la réconciliation nationale vraie.

Bien que cette rencontre soit un grand symbole et un acte fort dans le cadre de la présidentielle de 2020, le pouvoir d’Abidjan (RHDP) estime que c’est un non-événement. Evidemment ! Une autre réaction aurait étonné…



Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1690320 : 1.61 mb
MEMORY : 1454992 : 1.39 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.