Politique : Tentative d’arrestation des membres du CNT, voici les précisions du Général Vagonbo

Le Général Diomandé Vagondo, ministre de la Sécurité et de la Protection assurant par ailleurs l’intérim de l’administration du territoire et de la décentralisation, a affirmé hier face à la presse que des détonations entendues à proximité des domiciles des responsables de l’opposition, comme annoncé par certains de leurs proches, visaient à disperser des regroupements illégaux. Selon lui des patrouilles des forces de sécurité ont procédé à la dispersion de quelques petits regroupements rencontrés par-ci et par là, rien de plus, suite à l’interdiction des regroupements et les manifestations.   

« Il ne faut pas oublier qu’un arrêté interministériel qui interdit les regroupements, les manifestations sur la voie publique. Dans un contexte que vous connaissez, une déclaration a été lue hier, au nom de la Plateforme de l’opposition qui institue un organe de transition devant une situation aussi grave, il est important de renforcer la sécurité de s’assurer que les surprises n’interviennent ; c’est dans ce cadre-là que les forces de sécurité ont mené des patrouilles qui ont procédé à la dispersion de quelques petits regroupements rencontrés par-ci et par là, rien de plus », a précisé le ministre.

Le ministre Vagondo a par ailleurs indiqué que la situation est devenue normale à Yamoussoukro et les choses sont rentrées dans l’ordre, comme partout ailleurs dans le pays.

« Il faut savoir que nous avons assisté dans ce cadre de mot d’ordre de boycott actif, à des actions qui avaient pour seuls objectifs d’entraver la libre circulation des personnes et des biens sur l’ensemble du territoire national, notamment dans la région de Yamoussoukro ainsi que les actes menant de Yamoussoukro à Bouaflé, menant de Yamoussoukro à Bouaké ont été totalement obstrués et dans la ville aussi des barricades ont été dressées dans un certain nombre de quartiers. Les forces de sécurité ont été instruites et ont procédé à la démolition de ces actes, ce qui a été fait hier. La situation est devenue normale, la vie a repris comme partout ailleurs sur le territoire national », a déclaré, le ministre de la Sécurité et de la protection civile assurant l’intérim du ministère de l’Administration.


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1731896 : 1.65 mb
MEMORY : 1522504 : 1.45 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.