Publicite

Politique : Visite dans le Hambol, Alassane Ouattara annonce d’importants chantiers à Niakaradougou

Dans le cadre de sa Visite d’Etat dans la Région du Hambol, le Chef de l’Etat Alassane Ouattara a promis ce jeudi à un meeting à Niakaradougou, l’intensification des chantiers en vue de rattraper le retard accusé par ce Département en matière de développement. 
Publicite

Le président ivoirien Alassane Ouattara, a assuré que son gouvernement poursuivra son travail à la tête de la Côte d’Ivoire.

« Le gouvernement est au travail et n’est pas dans le bavardage. Le gouvernement n’est pas seulement au travail jusqu’en 2020, mais bien au-delà’’, a déclaré M. Ouattara.

« En 2025, en 2030, le gouvernement continuera d’être au travail et la Côte d’Ivoire continuera d’avancer grâce à cette équipe dynamique sous l’autorité du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, auprès du vice-président Daniel Kablan Duncan et avec le capitaine que je suis Alassane Dramane Ouattara », a-t-il ajouté.

Niakara est une zone de production de noix de cajou, et répondant à l’une des préoccupations principales des populations de Niakara, sur le prix d’achat de la noix de cajou, le Chef de l’Etat a indiqué que le gouvernement ivoirien a décidé de maintenir à un « prix élevé », le kilogramme du coton fixé à 300 F CFA pour la campagne pour la campagne 2019-2020 en raison de la baisse du prix de la noix de cajou en lien avec la chute des prix à l’international.

« Le premier ministre (Amadou Gon Coulibaly) a expliqué que c’est en raison de la baisse » du prix de la noix de cajou « qu’il a décidé de maintenir à un prix élevé le prix du coton avec une subvention de plus de 21 milliards F CFA car le coton et l’anacarde se cultivent ensemble », a justifié M. Ouattara.

« Ces deux dernières années n’ont pas été satisfaisantes en raison de la situation à l’international », a reconnu le président qui a dit avoir demandé au gouvernement de « mettre l’accent sur la transformation locale de l’anacarde et des autres produits agricoles afin de créer des emplois ». La filière subit depuis 2018, les effets de la baisse des prix à l’international.

Pour la campagne de commercialisation 2019, le prix du kilogramme de la noix de cajou a été fixé à 375 F CFA contre 500 F CFA en 2018, soit une baisse de 125 F CFA en raison de cette conjoncture.

Le président de la République a appelé les populations de Niakara, à cultiver les valeurs de paix.

« Sans paix, il ne peut y avoir de développement durable ». Alassane Ouattara a remercié à nouveau les chefs de canton, de villages et les guides religieux pour leurs actions au service de la paix et de la cohésion sociale dans le pays. Il a par ailleurs demandé aux populations de Niakara de lui faire confiance, rassurant que la Côte d’Ivoire a de belles perspectives pour leur département et pour toute la région du Hambol.

« Nous poursuivrons nos efforts pour le bien-être de toutes les populations de ce département et de tous les départements de notre beau pays »,  a-t-il exprimé à l’endroit du peuple Tagbana.

 
Paula K. avec  Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com
 
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1698152 : 1.62 mb
MEMORY : 1485880 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.