Publicite

Politique : Yamoussoukro, fin du premier Forum du Sénat ivoirien avec les collectivités territoriales

Ouvert ce lundi 17 février 2020 à la Fondation Félix Houphouët- Boigny de Yamoussoukro, le premier Forum du Sénat  ivoirien s’est tenu en présence du président du Sénat français, Gérard Larcher et du ministre d’État, ministre de la Défense Hamed Bakayoko, représentant le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly. 
Publicite


Ce forum du Sénat avec les collectivités qui prend fin ce mardi, s’inscrit dans le cadre de la mission de la seconde chambre parlementaire, et vise à créer un cadre de concertation pour une représentation efficace des collectivités territoriales. D’où le thème : ‘’ La représentation des Collectivités territoriales face aux défis de la décentralisation’’. Les présidents de conseil Régionaux, les maires, les gouverneurs de Districts et les préfets de 31 régions de la Côte d’Ivoire participent au forum.

A l’ouverture des travaux ce lundi, le représentant du Premier Ministre Hamed Bakayoko a souligné que la tenue du forum montre bien que le Chef de l’État, Alassane Ouattara ne s’est pas trompé en proposant aux Ivoiriens une nouvelle constitution en 2016 avec la création du Sénat.

« Le Sénat, tel qu’envisagé par le Président de la République, doit mener des réflexions profondes sur la question de la décentralisation, avec des parlementaires dotés d’une grande expérience en matière de gestion des Collectivités territoriales et de compétences dans les domaines politique, administratif, économique, scientifique, culturel, sportif et social.

La tenue de ce forum, donne l’occasion à ces parlementaires de mieux penser la politique de décentralisation, avec l’appui de leurs partenaires afin d’être une force de propositions en soutien aux actions du Gouvernement dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des Ivoiriens, qu’ils soient sur le territoire national ou à l’extérieur », a indiqué d’emblée le ministre d’État.

Pour Hamed Bakayoko il s’agira à travers ce forum de faire des régions de grands pôles de production et de croissance. Raison pour laquelle, il dit fonder un grand espoir sur le résultat des travaux.

« Monsieur le Premier Ministre attend de ce Forum, des résultats concrets susceptibles d’aider chacune des parties prenantes que sont le Gouvernement, le Sénat et les élus locaux, à jouer leur partition pour l’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens (…) À cet effet, je voudrais saluer à nouveau, Monsieur Gérard Larcher, Président du Sénat français pour le soutien qu’il a bien voulu apporter au Sénat ivoirien et pour le partenariat qui s’est noué entre les deux Institutions», a conclu le ministre d’État.

Bien avant, le président du Sénat Français Gérard Larcher, Invité spécial a exposé sur la décentralisation. Il a invité les représentants des collectivités locales à croire en la force de la décentralisation.

« La décentralisation n’est pas l’effacement de l’État central. La décentralisation garantit le maintien de l’unité. L’État à travers la déconcentration, a canalisé et accompagné la décentralisation.

Les deux doivent aller de pair. La Décentralisation et la déconcentration sont obligées de cheminer ensemble pour le meilleur.

Les Communes sont le ciment de la République. MM les maires, votre mission est noble et grande. Nous sommes là parce que nous croyons aux collectivités territoriales, à la force de la décentralisation », a expliqué l’invité spécial du président du Sénat Ivoirien Jeannot Ahoussou Kouadio.

Le président du Sénat Ivoirien a situé le contexte de la tenue de ce forum. Pour lui après les textes de lois, il était nécessaire de mener la réflexion sur les collectivités territoriales.

« Pour assurer la prise en compte des intérêts des collectivités territoriales, nous devons faire preuve d’une grande vigilance constitutionnelle et législative.

Elle permettra de placer les collectivités territoriales au centre de la lutte contre la pauvreté, de l’action pour la sécurité alimentaire et l’agriculture durable, la santé et le bien-être, les infrastructures et l’innovation », a indiqué le président du Sénat ivoirien.

Ce sont 397 participants qui ont pris part aux travaux du forum à savoir 33 préfets de région, les gouverneurs des Districts Autonomes, 31 présidents de conseils régionaux, 201 Maires des communes, deux conférenciers et 29 panélistes et l’ensemble des sénateurs. Sept panels et plusieurs communications étaient  également au menu de cette rencontre internationale, qui a pris fin ce mardi.

Paula K. avec Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1802464 : 1.72 mb
MEMORY : 1558928 : 1.49 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.