Publicite

Président Ouattara sur RFI : « Si je veux être candidat en 2020, je peux l’être »

Présent au 32e sommet de l’Union Africaine (UA) à Addis Abeba, en Ethiopie, le Président Ouattara a accordé une interview à la radio française RFI. Le Chef de l’Etat ivoirien a été emmené à s’exprimer sur divers sujets de l’actualité politique nationale dont l’élection présidentielle de 2020.
Publicite


« On verra en 2020, je répondrai à cette question »

Au micro de RFI ce weekend, à l’occasion du 32e sommet de l’UA, le Président Ouattara a encore semé le doute dans les esprits quant à une probable candidature en 2020. Du refus d’un autre mandat, après la victoire enivrante de 2015, le Président Ouattara glisse de plus en plus vers une acceptation d’un éventuel 3e ticket. A la question de savoir si la Constitution ivoirienne de 2016 lui permettait de se représenter ou pas en 2020, Alassane Ouattara répond : « C’est très clair. Je peux me représenter si je le souhaite. C’est une nouvelle Constitution qui a touché non seulement à l’exécutif, avec un poste de vice-président, qui a touché au législatif avec la création d’un Sénat, qui a touché au judiciaire, avec la création de nombreux cours plutôt que des chambres. C’est une toute nouvelle Constitution. Et tous les avis juridiques que j’ai consultés me confirment que si je veux être candidat en 2020, je peux l’être. Et ce serait conforme à la Constitution. ». La Constitution de 2016 a donc remis le compteur à zéro comme le disait le Ministre Kobenan Adjoumani, il y a quelques jours.

Une possible candidature si Bédié et Gbagbo se présentait ?

Toujours imperturbable, le Chef de l’Etat ne bouge pas son discours d’un iota quand le journaliste passe par une autre question pour l’emmener à se dévoiler. Face à une possible candidature de Bédié et de Laurent Gbagbo seriez-vous le candidat du RHDP ? : « Non, mais vous savez en réalité je donnerai ma réponse en 2020 », continue de dire le Chef de l’Etat et on a presqu’envie de lui arracher le mot à la bouche. Il n’en dira pas plus, le suspens se filera de plus belle. Il ajoute : « Il y a beaucoup d’hypothèses que vous imaginez, mais il y a une recomposition politique qui se déroule en Côte d’Ivoire. En tant que démocrate, j’estime que c’est une excellente chose. Et je souhaite d’ailleurs qu’il y ait une clarification, que ceux d’entre nous qui sommes des libéraux sociaux, soyons d’un côté et les autres qui sont d’une autre tendance soient de l’autre côté. Et que les Ivoiriens aient un choix très clair de faire les choses en fonction des attentes de nos concitoyens. Une chose est certaine, j’ai un bilan qui est inattaquable. ». Et de dérouler ce bilan sans fins qui plaiderait en sa faveur et en la faveur du RHDP pour 2020.

Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1713240 : 1.63 mb
MEMORY : 1486664 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.