Publicite

Présidentielle 2015: ADGR pour une élection "sans heurts ni animosité"

C'est pourquoi, elle appelle les différentes couches sociales "à s’opposer aux discours à germe conflictuel". Avant d'inviter les acteurs de la scène politique à des élections "sans heurts ni animosité".

« L’expression des rancœurs d’un candidat n’est pas un programme de société et en conséquence elle ne devrait pas avoir droit de citer. Sinon, sans le savoir ni le vouloir, nous nous rendons responsables des conflits inutiles dont nous pouvions faire l’économie ». C’est la déclaration faite par la présidente de l'Agence de développement des grandes régions (Adgr), Maïmouna Faber, le jeudi 27 août à Abidjan- Plateau, lors d’un point de presse sur la situation socio-politique en Côte d’Ivoire.

Pour Mme Faber, la Côte d’Ivoire est à un tournant décisif dans le processus de développement. Mais à l’approche des échéances électorales de 2015, des discours de certains hommes politiques inquiètent, selon elle. Or, « le pays sort à peine d’une décennie de crise militaro-politique qui s’est terminée en une crise post-électorale destructrice et meurtrière, sans précédent. Les stigmates en sont visibles et demeurent toujours dans les esprits », fait-elle remarquer. Tout en citant cet adage: « lorsqu’on a été mordu par un serpent, l'on se méfie du ver de terre ».

C'est pourquoi, elle appelle les différentes couches sociales "à s’opposer aux discours à germe conflictuel". Avant d'inviter les acteurs de la scène politique à des élections "sans heurts ni animosité". « Le plus important dans une élection, c’est le programme de gouvernement proposé par chaque candidat. Chacun d'eux doit nous dire ce qu'il veut réaliser pour nous, dans nos villages, dans nos régions et notre pays », a dit la présidente de l’Adgr.

Les messages indélicats empreints de psychose et de haine doivent être bannis pour des discours d’apaisement, de paix, de tolérance et de cohésion, selon Mme Faber. Pour cela, elle envisage faire une tournée dans les différentes régions du pays pour, dit-elle, "sensibiliser les populations à tout ce qui pourrait les détourner de la recherche de la paix et du développement du pays".

Kamagaté Issouf
Issouf.kamagate@fratmat.info
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1699192 : 1.62 mb
MEMORY : 1483312 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.