Publicite

Présidentielle 2015: Affi propose aux candidats une plate-forme contre Ouattara

Le président du Front Populaire Ivoirien (FPI), Pascal Affi N’guessan a appelé les candidats à une plate-forme commune contre Alassane Ouattara, pour la présidentielle d’octobre, estimant que c’est le prix du changement.


"Je propose surtout que les candidats pour le changement démocratique en Côte d’Ivoire se mobilisent dans une plate-forme commune pour une unité d’actions avant, pendant et après le scrutin. Le changement est à ce prix", a déclaré M. Affi lors d’une conférence de presse animée jeudi 17 septembre au siège de son parti.


"C’est pourquoi, j’appelle solennellement nos compatriotes à aller massivement aux urnes, le 25 octobre prochain, pour opérer le changement que le pays attend. Alassane Ouattara est conscient de sa minorité et de sa vulnérabilité", a-t-il ajouté.


Le candidat du FPI estime qu’Alassane Ouattara, "après avoir bénéficié des vertus de l’article 48 de notre Constitution pour participer à l’élection présidentielle de 2010", devrait procéder la révision des conditions d’éligibilité à la présidence de la République pour la tension politique actuelle et ses conséquences. Pour lui, "il appartient au peuple de Côte d’Ivoire de trancher en dernière instance la question et de mettre fin, une fois pour toute, à la saga Alassane Ouattara". "C’est dans ce sens que j’ai proposé les Etats Généraux de la République afin que, de façon consensuelle, les Ivoiriens procèdent au toilettage des textes fondateurs de la République", a-t-il poursuivit.


Se prononçant sur les marches éclatées de l’opposition après la proclamation de la liste officielle des candidats à la présidentielle 2015, Affi N’guessan a condamné "les incitations à la violence qui ne contribuent nullement à faire avancer la paix et la démocratie dans notre pays et qui soumettent au contraire les familles à des souffrances supplémentaires chaque jour".


M. Affi s’est réjoui de faire partie de cette "short list" d’où sortira, le 25 octobre 2015, le nouveau président de la République de Côte d’Ivoire. "Pour le FPI, c’est une étape importante de son histoire et de ses ambitions", a-t-jugé.


ENA/Akody.com









Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1709880 : 1.63 mb
MEMORY : 1469048 : 1.4 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.