Procès Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé : Il n’y aura pas d’audience aujourd’hui comme prévu, la décision sera notifiée par courrier dans la journée

Alors que l’on attendait le délibéré de la CPI ce vendredi à 10H30, au sujet d’une probable liberté provisoire de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, l’on apprend que l’audience du jour a été annulée. Finalement, la décision sera délivrée par écrit dans la journée, informe la chambre, qui n’a pas donné les raisons de ce choix.

Une décision par écrit attendu dans les heures à venir

A la clôture du huis clos d’hier, le juge précisent Cuno Tarfuser avait fixé le délibéré, sur la libération provisoire de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, ce vendredi à 10H30. Contre toute attente, nous apprenons que l’audience a été annulée, au dernier moment. La chambre informe par ailleurs que la décision ne sera pas rendue oralement, mais par écrit. Le courrier des juges, devant notifiée cette liberté provisoire et ses conditions, est attendu dans la journée. Selon certains médias français, dont RFI, Laurent Gbagbo bénéficiera bel et bien d’une liberté provisoire dès demain samedi.

Selon des sources proches de la CPI, la Hollande, pays sollicité pour accueillir l’ancien président ivoirien et son dernier ministre de la jeunesse, aurait décliné la demande la CPI. Mais d’autres pays européens se seront dits favorables, parmi lesquels le Portugal et la Belgique, régulièrement cités.

Le greffe de la CPI aurait déjà envoyé, tôt ce matin, une équipe sur place pour examiner les lieux devant loger les détenus. Enfin, nous dit-on, Laurent Gbagbo et Charles Ble Goudé seront dans des résidences séparées. A l’évidence Gbagbo ne pourra pas séjourner dans l’appartement que ses proches avaient déjà réservé à Abidjan.

Ses supporters s’impatientent

Pendant ce temps, à Abidjan, les partisans de Laurent Gbagbo trépignent d’impatience. Ils trouvent le processus, d’une décision aussi simple, un peu trop long. Quoiqu’ils en soient, ils veulent bien attendre encore quelques heures, après avoir espéré pendant sept (7) longues années. En attendant, sur la toile, ils continuent le challenge « Bracelet électronique », une façon pour eux de tourner en dérision la requête du Procureur Mac Donald. Ce dernier avait demandé, lors du huis clos d’hier, qu’un bracelet électronique, muni d’un GPS, soit placé aux pieds des détenus pour éviter qu’ils ne s’enfuient, fort de leurs réseaux et soutiens.

Enfin, les GOR (Gbagbo Ou Rien) disent avoir déjà apprêté le champagne, pour certains, et réservé les cassiers de bière, pour d’autres, afin de fêter comme il se doit cette liberté provisoire inespérée.



Paula K. avec  Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

 

Laisser un commentaire

PEAK : 1751208 : 1.67 mb
MEMORY : 1532168 : 1.46 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.