Publicite

"Réhabilitation des cités Universitaires, bonne pratique du système LMD (…)", réclament les étudiants Ivoiriens

Face au retard que prend la réhabilitation et la réouverture de certaines résidences universitaires détruites lors de la crise post-électorale de 2011, à l’équipement des salles de Travaux dirigés (TD), à la mauvaise pratique de système LMD…, la Fédération Estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci) a entrepris ce mercredi 16 août 2017, une marche pour se faire entendre par les autorités du système universitaire.

Publicite

Cette marche pacifique que les responsables de la Fesci dirigés par Assi Fulgence Assi dit AFA ont caractérisé d’Opération "Blanche colombe", a eu lieu à l’Université Félix Houphouët Boigny (Ufhb).

Vêtus de Tee-shirts de couleur blanche comme pour symboliser la "Blanche Colombe", ils ont entamé, aux environs de 9h 30mn la marche au Centre régional des œuvres universitaires d'Abidjan (CROU-A) et l’ont achevée au parking de la présidence de l’Université, paralysant ainsi les activités académiques ce jour au sien du "Temple du savoir".

Selon AFA, cette marche a pour but de mettre la pression sur les autorités afin qu’elles réhabilitent les résidences universitaires, suppriment des cotisations du COGES et des sessions de remplacement et réclamer l'installation de wifi dans les différentes universités du pays.

Ils avaient prévu se rendre au Plateau, au centre administratif et des affaires de la capitale économique, Abidjan où sont logés les ministères, notamment le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique pour y déposer une motion. Mais la ministre dudit ministère a dépêché sa directrice de cabinet pour rencontrer sur place les étudiants afin de trouver un terrain d’entente.

Au sortir de la rencontre, le secrétaire général de la Fesci a rassuré l’ensemble des étudiants des bons termes de leur huis-clos, "il est convenu qu’un comité de suivi des revendications sera mis en place afin de veiller à l’application des exécutions. Certains points ont déjà trouvé solutions, notamment la question de l’applicabilité du système LMD, de la question de droit d’inscription au Brevet de technicien supérieur (BTS) qui a été revue à 40 000 Fcfa sur l’étendue du territoire et ce dans toutes les grandes écoles…", confie, Assi Fulgence Assi.   

"Quant aux autres points, le ministère par l’entremise de Madame Kanté nous a certifié qu’au plus tard en fin de la semaine des solutions satisfaisantes seront trouvées et qu’aussi les travaux de réhabilitation cités universitaires seront engagés…", a-t-il ajouté.

Le secrétaire général de la Fesci a, pour clore sa déclaration, invité les uns et les autres à revaloriser l’"image de l’étudiant ivoirien" et des "institutions universitaires" de la Côte d’Ivoire.


Penouel D. / Akody.com


Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1697544 : 1.62 mb
MEMORY : 1491800 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.