Publicite

Religion : Réouverture des mosquées à l’intérieur du pays, voici les mesures (COSIM/CODIS)

Le Conseil supérieur des imams et des affaires islamiques (COSIM) et le Conseil des imams sunnites (CODIS) autorisent les prières collectives dans les mosquées de l’intérieur du pays, indique un communiqué dudit comité, signé par son président du comité de veille, l’Imam, Bachir Ouattara.   
Publicite

Après une réunion tenue samedi dernier par le comité de veille, ces deux faitières (COSIM et du CODIS) ont donné leur accord pour que les cinq prières obligatoires se fassent dans les mosquées de l’intérieur du pays. Celles du Grand Abidjan restent fermées.

Après l’adresse à la nation du chef de l’Etat, Alassane Ouattara le jeudi 7 mai 2020, annonçant un allègement des restrictions dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, le comité de veille réuni en présence des premiers responsables du COSIM et l’AMSCI/CODIS, le samedi 9 mai 2020, a arrêté plusieurs mesures.

S’agissant des mesures concernant les mosquées de l’intérieur du pays, le communiqué indique que « les cinq prières obligatoires sont autorisées dans les mosquées à l’intérieur du pays. L’ouverture d’une entrée et une sortie pour les hommes et une entrée et une sortie pour les femmes. En outre, chaque entrée devra disposer d’un dispositif de lavage des mains. La fermeture immédiate de la mosquée après l’accomplissement de chaque prière obligatoire. De plus, l’organisation de Tafsirs, prêches, ruptures collectives et des prières de Tarawih et de Tahadjoud doit se faire tout en respectant les mesures barrières et de distanciation sociale. Et le nombre de personnes présentes dans la mosquée ne devra pas excéder 200 fidèles ».

« Chaque fidèle devra venir à la mosquée munie de son cache-nez et de son tapis de prière. De plus, chaque fidèle devra se laver les mains avant d’accéder à la mosquée. Mais encore, le respect des mesures de distanciation physique devra être observé », précise l’Imam Bachir Ouattara. Le communiqué soutient que les Imams et le comité de gestion sont responsables du respect des mesures énoncées. « Ils devront par conséquent, prendre toutes les dispositions nécessaires à leur stricte application en mettant en place un service d’ordre pour y veiller. Les comités de gestion sont invités à se référer aux directives élaborées par le comité de veille pour la prévention du Covid-19 au cours du ramadan 2020. En cas de non-respect desdites mesures, leur responsabilité est engagée », a mis en garde président du comité de veille.

 « Les responsables des comités locaux sont invités à veiller au respect de ces dispositions et rendre compte quotidiennement au comité national de veille Covid-19 de la communauté musulmane. Le Grand Abidjan n’est pas concerné par les mesures édictées ci-dessus », a conclu Bachir Ouattara. 

Rappelons que le COSIM et l’AMSCI/CODIS avaient exigé la fermeture de toutes les mosquées sur toute l’étendue du territoire national pour un délai de 15 jours renouvelable à compter du mercredi 18 mars à minuit, pour briser la chaîne de contamination du Covid-19, en Côte d’Ivoire.


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1717696 : 1.64 mb
MEMORY : 1494840 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.