Publicite

Réseaux sociaux : Un internaute interpellé pour avoir fait état d’une probable attaque dans le nord du pays

La Direction générale de la police nationale (DGPN) a annoncé ce lundi, sur sa page Facebook, avoir interpellé un individu après qu’il a fait état d’une probable attaque dans le nord du pays, dans l’un de ses posts.
Publicite

La DGPN veille au grain sur les réseaux sociaux

La Direction générale de la police nationale (DGPN) a annoncé, ce lundi, avoir procédé à l’arrestation d’un internaute du nom de Moustache Diaby. Il lui est reproché d’avoir fait circuler sur les réseaux sociaux une information selon laquelle une attaque pourrait intervenir dans le nord du pays. La DGPN a indiqué que l’enquête se poursuivait afin d’interpeller tous les auteurs de cette publication. Le nommé Moustache Diaby devrait également s’expliquer sur son post. Peut-être est-il en possession d’une information capitale que les services de renseignements ivoiriens n’ont pas…A moins qu’il ne soit victime de sa naïveté.

En effet, il aurait pu simplement partager une information, comme on partage une publication ordinaire avec ses amis. Sauf qu’il s’agit ici de sécurité nationale, dans un contexte fort sensible. D’ailleurs, « La Police Nationale tient à rappeler aux populations que la publication où le relais d'informations tendant à créer la psychose constitue une infraction à la loi pénale ».

L’état d’urgence décrété aux frontières nord du pays

La publication du sieur Moustache Diaby intervient au lendemain d’un message de l’état-major des armées décrétant l’état d’urgence dans le nord du pays, pendant un trois semaines (du dimanche 12 mai 2019 à 6H00 au lundi 3 juin 2019 à 18H).

Cette « Mise en alerte des troupes », par le Général de division Lassina Doumbia, est une réponse aux « rumeurs persistantes faisant état de velléités d’attaques armées aux frontières nord et afin de maintenir un climat de paix sur l’ensemble du territoire national ». Ces rumeurs sont principalement orientées vers le Burkina Faso, où les terroristes mènent la vie dure à l’armée, depuis plus d’un mois. Ces djihadistes chercheraient à s’infiltrer dans les pays voisins, selon les renseignements généraux burkinabés.


Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1708816 : 1.63 mb
MEMORY : 1483808 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.