Publicite

Réussite au Bac : flash sur un examen qui suscite tant d’émotion

Des émotions de tout genre se succèdent à l'approche de la délivrance des résultats du Baccalauréat. Ainsi, tristesse, angoisse, peur, joie et folie se sont entremêlées l’après-midi de ce vendredi 29 juillet 2016 sur toute l’étendue du territoire. Pour fait, le résultat du bac devrait être proclamé.

Lorsque retenti le traditionnel "candidats approchez", que les adrénalines vont augmenter de taux dans les corps des candidats. A peine qu’il prend la parole pour circonscrire le bilan d’admission et les modalités de retrait de collantes que le président du centre d’examen "collège Ségué" sis à Yopougon se fait huer par les candidats visiblement dans la crainte en ces termes, "donnez les résultats ! Donnez les résultats ! Donnez les résultats …

Après avoir dressé le bilan informatif, le président procède aux proclamations à proprement dites par ordre de mérite, "pour l’ensemble de l’établissement, la moyenne est de 50,2 % repartie comme suit : Série A1, 51,9 % ; A2, 57,7 % ; C, 100%  …", déclare-t-il, avant de procéder aux appels.

Publicite

Dès que les premiers noms se font entendre, c’est de la "débandade" totale. Les candidats heureux deviennent plus que des "fous". "Depuis 2013 jusqu’en 2016, c’est maintenant que je viens d’obtenir mon Bac", exprime un candidat.   

Aux Groupes Scolaires "le Petit soleil" et " les Phalènes" de la même commune, les scènes sont pareilles. Débordés de joie, d’autres se donnent à des indescriptibles acrobaties. Certains traversent le goudron en se faufilant entre les véhicules. D’autre vont jusqu’à perdre connaissance car n’ayant pas entendu leurs noms lors des proclamations mais qu’ils les retrouvent après affichage.

A côté de ces scènes de gaieté qui donnent donne de la  "chair de poule", se trouve une autre facette. Celle de ceux qui échouent lamentablement. Les moins chanceux, quant à eux ne peuvent pas contenir leurs larmes. Ils ne se lassent pas de pleurer leur malheur, "que vais-je faire ? Comment vais-je me sentir ? …", s’interroge une candidate imbibée de larmes.

Les candidats ont 72 heures soit trois (3) jours pour faire les éventuelles réclamations à compter du jour des proclamations des résultats.   

Dans l’ensemble, selon la Direction des examens, concours et orientations (DECO), la Côte d’Ivoire a enregistré un taux de 42,38 % à la session 2016 du Baccalauréat.

Penouel D. Akody.com
Envoyé spécial au baccalauréat


Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1691656 : 1.61 mb
MEMORY : 1481808 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.