Publicite

Sakassou : Un cultivateur de cannabis arrêté à Kpanigokro

Hier Jeudi 13 septembre 2018, à Kpanigokro, dans le département de Sakassou, un cultivateur de cannabis a été arrêté par des éléments de la cellule Anti-Drogue de Bouaké, alors qu’il se trouvait dans son champ. De sources sures, il serait le principal pourvoyeur de ce stupéfiant dans la zone.
Publicite

Une plantation d’un hectare

Jeudi, une équipe de la cellule Anti-Drogue de Bouaké, au centre du pays, a fait la découverte d’un grand champ de cannabis d’environ un (1) hectare à Kpanigokro, un village situé à 10 kilomètres de Sakassou, chef-lieu de département. Les gendarmes ont immédiatement procédé à la destruction du champ, sous le regard dépité du propriétaire qui n’en revenait surement pas qu’on ait mis au grand jour sa supercherie.

Une pratique courante

Le planteur, un homme aux dreadlocks, a été interpellé et mis à la disposition de la justice pour répondre de ses actes. Selon des habitants de Kpanigokro, le cultivateur de cannabis était soupçonné d’approvisionner leur village en ce stupéfiant et de détruire la vie des jeunes du coin. Pour protéger leur paisible village, ces habitants auraient alors mené des enquêtes et leurs soupçons se sont confirmés. C’est à la suite de leur dénonciation que le pot aux roses a été découvert par la gendarmerie.   

La culture de cannabis est une activité répandue dans certaines régions de la Côte d’Ivoire. Le 29 mai dernier, un autre cultivateur avait été arrêté dans le village de Findimanou, dans le département de Bongouanou, au sud-est du pays. Lui aussi possédait un champ de cannabis d’un hectare, dissimulé derrière sa plantation de café.

Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1728136 : 1.65 mb
MEMORY : 1488880 : 1.42 mb