Publicite

Salubrité : Un concours pour désigner la commune la plus propre

En vue de mieux sensibiliser les populations à l’importance de la propreté et l’hygiène et les impliquer davantage aux questions de la salubrité urbaine, un concours vient d’être lancé.
Publicite

La compétition met aux prises 14 communes, à savoir les 13 du District autonome d’Abidjan et celle de Grand-Bassam. L’information a été rendue publique par Venance Bailly, Coordonnateur de la plate-forme des Ong du concours de salubrité dans le District d’Abidjan (Csda). C’était le 7 avril 2018, lors du lancement des activités de cette organisation qui a eu pour cadre la salle des mariages de la marie d’Anyama.

L’objectif de cette compétition est d’apporter un meilleur cadre de vie aux habitants. Pour les organisateurs, la propreté et l’hygiène publique constituent des facteurs d’attractivité économique pour un pays, pour une ville, car les investisseurs et les touristes sont de plus en plus sensibles aux questions environnementales.

Doté du trophée « Palme d’or de la salubrité », ce concours comprend trois épreuves majeures: le représentant de chaque commune sera interrogé sur la notion de salubrité, ensuite une équipe viendra évaluer la gestion quotidienne de la salubrité dans la cité pour voir comment les caniveaux, les ordures des ménages sont gérés. Le comportement citoyen des populations sera également noté. Enfin, le public est invité à donner son avis à travers un site internet.

Au regard de ce qui précède, les populations des communes en compétition sont invitées dès maintenant  à se détourner du comportement aggravant l’insalubrité. Par exemple, laisser tomber les morceaux de papier et emballages perdus dans les rues, déverser les eaux usées dans les caniveaux, uriner ou déféquer en plein air ou aux abords des cours d’eau et dans les rues, boucher les caniveaux, etc.

En suivant ces consignes, cela démontre l’adhésion des populations à cette initiative. C’est aussi  la preuve qu’elles s’approprient la problématique de la salubrité dans les villes et quartiers pour une protection durable de l’environnement.

ALFRED KOUAME
CORRESPONDANT
Fratmat.info

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1698736 : 1.62 mb
MEMORY : 1467344 : 1.4 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.