Santé : Isolement du Grand Abidjan, Crainte d'une nouvelle "descente aux enfers"

Alors que le Grand Abidjan est menacé de restrictions beaucoup plus corsées, le gouvernement ivoirien a appelé mercredi à davantage de prudence et au respect scrupuleux des mesures barrières afin de se préserver de toute contamination.   

Grand Abidjan - Covid-19: Ces nouvelles mesures sanitaires qui hantent les abidjanais



De nouvelles mesures proposées par le Comité de veille au Gouvernement feront l’objet d’analyse ce jeudi au Conseil National de Sécurité. Un document attribué au comité de veille et intitulé « communication en conseil des ministres » avec en-tête du ministère de la santé, a fait trembler mercredi après-midi, Abidjan la capitale économique ivoirienne. En effet, le document annonçait des mesures restrictives d’une durée de 30 jours, notamment « la fermeture des boîtes de nuit, des bars et salons privés (lounges) dans le Grand Abidjan », « la suspension de tous les évènements culturels, artistiques et religieux dans le Grand Abidjan », etc.

Isolement du Grand Abidjan: Le retour en “enfer”

De quoi à rappeler la longue période d’isolement de la capitale et de ses banlieues à partir d’avril jusqu’au 15 juillet 2020, une période marquée par la fermeture des commerces et autres lieux de spectacles. Une situation particulièrement éprouvante pour les populations du Grand Abidjan, très limitées dans leurs habitudes et surtout par la suspension de leurs activités économiques.

Des milliers de personnes avaient fui la ville à la hâte. Dès la fermeture des écoles, à la mi-mars; ce sont les écoliers et étudiants qui sont rentrés au village. L’activité baisse, les entreprises ferment ou réduisent leurs effectifs et ceux qui avaient fièrement quitté le village pour la grande ville y retournent bredouilles.



Isolement du Grand Abidjan - Un document authentique ou fake news?

Le porte-parole du gouvernement, Sidi Touré a indiqué, mercredi, lors du point de presse après le conseil des ministres, qu’aucune mesure restrictive n’avait été prise contrairement à des rumeurs diffusées ces derniers jours. « Le document qui circule sur la toile, attribué au ministre de la santé concernant les mesures restrictives contre le Covid-19, est une fake news », a démenti le ministre.

A la date du 18 janvier 2021, la Côte d’Ivoire dénombre 25 304 cas confirmés de COVID-19 et 142 décès (0,56% de taux de létalité). Le nombre total de guéris est de 23 527 (93,4% de taux de guérison). En comparant les nombres de cas sur trois (3) périodes de 10 jours, du 20 au 29 décembre 2020, du 30 décembre 2020 au 8 janvier 2021 et du 9 janvier au 18 janvier 2021, il a été enregistré respectivement 360, 1232 et 2050 cas positifs; ce qui indique une reprise épidémique, a fait savoir le gouvernement lors d’un conseil des ministres tenu mercredi à Abidjan.


1635 cas de COVID-19 toujours actifs



Si en première analyse, poursuit le communiqué final du conseil, les données recueillies au début du mois de janvier 2021 montraient que la majorité des nouveaux cas positifs étaient des jeunes âgés de moins de 35 ans et avaient en commun la fréquentation des lieux festifs tels que les boîtes de nuit, les bars ou la participation à des évènements culturels et artistiques, à ce jour, la transmission est devenue familiale et communautaire. La transmission se fait actuellement dans nos lieux de vie, à savoir à la maison, à l’école et au travail et essentiellement en raison du non-respect des mesures barrières, notamment le port de masque, la distanciation physique et le lavage des mains.

Ainsi, à la date du 18 janvier 2021, 1635 cas de COVID-19 sont toujours actifs. Toutefois, les indicateurs d’alerte n’ont pas été atteints. La prise en charge des cas positifs simples et des malades graves se poursuit de manière appropriée dans les centres hospitaliers spécialisés prévus à cet effet. Si le grand Abidjan s’isole, ses frontières ont été quelque peu élargies aux stations balnéaires de Grand-Bassam et d’Assinie-Mafia, pourtant situées respectivement à 30 km et 90 km d’Abidjan. Une exception perçue comme un cadeau aux plus riches qui pourront donc à loisir faire l’aller-retour entre leur logement et leur résidence secondaire.


Eugène SAHI
Afrique-sur7

Laisser un commentaire

PEAK : 1721208 : 1.64 mb
MEMORY : 1511568 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.