Publicite

Secteur des déchets en Côte d’Ivoire : Le projet CDN officiellement présenté

Publicite
Selon lui, ce projet, financé par le gouvernement canadien permettra à la Côte d’Ivoire d’avoir une vision claire en matière de valorisation organique et énergétique des déchets. En effet, à l’issue de ce projet, le pays  disposera d’un document portant  politique  de développement du compostage et de production de biogaz.

Le projet « Appui à la mise en œuvre des contributions déterminées au niveau national (Cdn) a, officiellement, été présenté le  vendredi  26 janvier à l’Hôtel Sofitel Ivoire (Cocody) par le ministère de l’Environnement et du Développement durable.  C’était en présence d’une forte délégation de l’ambassade du Canada,  de représentants de l’Onu Environnement et des responsables de plusieurs structures ainsi que des représentants  des ministères ivoiriens impliqués dans le projet. Kouablan François qui représentait le Pr Joseph Séka Séka, ministre de l’Environnement et du Développement durable,   a fait l’état des lieux qui a conduit le gouvernement ivoirien à s’approprier ce projet Cdn.

Selon lui, ce projet, financé par le gouvernement canadien permettra à la Côte d’Ivoire d’avoir une vision claire en matière de valorisation organique et énergétique des déchets. En effet, à l’issue de ce projet, le pays  disposera d’un document portant  politique  de développement du compostage et de production de biogaz. Il a précisé que plusieurs priorités ont été  identifiées pour  la réussite de ce projet. A savoir, le renforcement du cadre politique pour réduire les gaz à effet de serre (Ges) et les polluants climatiques à courte durée de vie (Slcps) dans le secteur des déchets solides municipaux ; le renforcement des capacités techniques et opérationnelles de la Côte d’Ivoire pour la surveillance, la notification et la vérification des données dans le secteur des déchets ; la mise en œuvre d'un projet pilote de méthanisation sur le site de l’abattoir de Port-Bouët.

Saisissant cette occasion, l’émissaire du Pr Joseph Séka Séka a  invité toutes les entreprises spécialisées en compostage et en méthanisation pour  une implication massive dans ce projet. De son côté, Franck Portalupi, gestionnaire du projet Environnement et changement climatique du Canada, a souligné que   le projet a été accueilli favorablement par le gouvernement canadien qui s’est alors  engagé à renforcer son assistance dans les pays en développement dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord de Paris. « Dans le cadre de l'engagement de 2,65 milliards de dollars du Canada pour le financement climat, le pays a investi 2,12 millions de dollars canadiens sur trois ans pour soutenir la mise en œuvre des Cdn dans le secteur de la gestion des déchets en Côte d'Ivoire et au Sénégal », a-t-il souligné.

EMELINE PEHE AMANGOUA/Fratmat

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1706432 : 1.63 mb
MEMORY : 1479936 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.