Publicite

Sécurité : A un mois des fêtes, le message du ministre des transports aux usagers de la route

Dans environ quatre semaines, l'on entrera dans le mois qui abrite les fêtes de fin d’année. Une période pendant laquelle plusieurs drames routiers se produisent sur l’étendue du territoire. 
Publicite

A l’effet de réduire ou de minimiser au mieux ces drames qui, malheureusement arrachent parfois des vies humaines, le ministre Amadou Koné est plus que jamais est déterminé à faire des fêtes de fin d’année une période sans accident de la route.

A l’approche des fêtes de fin d’année, période particulièrement sensible  en matière de sécurité routière, le premier responsable des Transports en Côte d'Ivoire appelle les usagers de la route à "faire preuve d’une grande vigilance et de prudence en adoptant un comportement responsable et citoyen".

Selon lui, ce comportement responsable et citoyen doit se traduire par un respect scrupuleux du code de la route. C’est pourquoi a-t-il invité les usagers de la route et particulièrement les conducteurs à éviter les comportements à risques, tels que la prise de la drogue au volant, la conduite en état d’ivresse ou de fatigue.
"Dans les prochains jours, des actions de sensibilisations vont être menées, pour informer les usagers et lutter contre l’insécurité routière", a précisé le ministre des Transports dans un communiqué.

Il est aussi fait mention de la répression qui se fera de manière plus corsée par les forces de police et de gendarmerie.

Ces forces veilleront à l’interpellation systématique des conducteurs ayant des comportements dangereux tels que l’excès de vitesse, la prise d’alcool au volant et l’usage du téléphone. "Et tous les engins à deux ou trois roues conduits sans port de casque seront immobilisés et mis en fourrière".

La fermeté concernant le contrôle de ces engins à deux ou trois roues s’explique par le fait qu’ils représentent les principales causes de décès dans les accidents de la route, aussi bien à Abidjan que dans les villes de l’intérieur du pays. Beaucoup de conducteurs de ces engins sont en effet sans casque. Et bien souvent, ils sont en surnombre sur les engins.

Il a par ailleurs renforcé l’implication des propriétaires de véhicules dans cette lutte contre l’insécurité routière. "Tout transporteur dont les véhicules récidivent dans les accidents mortels verra son autorisation de transport suspendue ou même définitivement retirée", martèle le communiqué.

Le ministre Amadou Koné E a insisté sur l’intérêt qu’il accorde à ces actions. Selon lui, l’esprit est de faire de la période de fin d’année et du nouvel an, un véritable moment de fêtes, de convivialité et de joie.

Penouel D. / Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1690392 : 1.61 mb
MEMORY : 1458600 : 1.39 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.