Publicite

Sécurité : Des conducteurs indélicats épinglés et retirés de la circulation

Les conducteurs indélicats sont en train d'être progressivement retirés de la circulation. 
Publicite

En effet, 45 chauffeurs viennent d'être sanctionnés, à l’occasion de la dernière session de la commission technique de suspension et de retrait de permis de conduire ce mois de décembre.

Cette séance qui se tient en fin d'année marque la volonté du ministre des transports de traquer jusque dans leurs derniers retranchements les conducteurs peu soucieux du code de la route.

"Sur les 45 dossiers sur lesquels elle a planché, la commission a prononcé 03 restitutions de permis de conduire, 09 peines avec sursis et 30 condamnations fermes allant de 03 mois à 20 ans" a-t-on appris par voie de communiqué dudit ministère.

"Cependant 03 cas autres doivent, être reprogrammés pour les prochaines sessions sous réserve de présentation d’analyses médicales qui permettront à la Commission de mieux statuer", ajoute-t-il.

Le ministre des Transports, Amadou Koné, indiquait en début d’année la détermination de son département à multiplier les initiatives dans le sens d’une sensibilisation plus accrue mais aussi de renforcer les outils de répressions les actions d’automobilistes indélicats sur les routes.

C’est donc dans cette même perspective que le gouvernement a réactivé la Commission Technique de Suspension et de Retrait de Permis de Conduire en lui permettant de siéger au moins une fois par mois.

Pour rappel, au titre de l’année 2019, ce sont au total 379 dossiers qui ont été soumis à la Commission. Le Ministère des Transports a pu ainsi écarter de la circulation 300 conducteurs peu scrupuleux du code de la route. Notons que les motifs des sanctions vont du refus d'obtempérer à la conduite en état d'ivresse ainsi que d'autres comportements à risque.

Notons que pour les fêtes de fin d'année, le ministère des transports met en place tout un dispositif pour œuvrer à rendre les routes plus sûres afin d’éviter le maximum d’accidents sur le territoire.

"En plus du démarrage des activités de la Commission technique de suspension et de retrait de permis de conduire, la mise route de la Police Spéciale de la Sécurité Routière (PSSR) est pour nous un signal fort que nous voulons lancer à l’endroit des usagers de la route.

Nous allons, certes, continuer de sensibiliser mais nous mettons progressivement un dispositif pour aussi réprimer ceux qui ne respectent pas le code de la route", avertit le ministre des Transports.

Penouel D. / Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1682960 : 1.6 mb
MEMORY : 1472024 : 1.4 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.