Sécurité : Une position de l’armée ivoirienne attaquée à la frontière avec le Burkina Faso

L’armée ivoirienne a essuyé une attaque tôt ce jeudi 11 juin 2020 dans la localité de Kafolo, à 140 km de Ferkéssédougou, au nord de la Côte d’Ivoire.   

Le bilan provisoire non officiel de cette attaque fait état de plusieurs victimes parmi les éléments des forces de sécurité. Mais aucun bilan officiel n’est pour l’instant disponible.

Des individus non encore identifiés ont attaqué tôt ce jeudi 11 mai matin, une position de l’armée ivoirienne à la frontière avec le Burkina Faso. « Suite à l’opération conjointe (anti-djihadiste), une base de l’armée ivoirienne a été prise pour cible par des individus non identifiés à Kafolo », selon une source sécuritaire burkinabè citée par APRnews.

Selon APRnews, le bilan est lourd du côté de l’armée ivoirienne. 11 militaires et 1 gendarme auraient trouvé la mort dans l’attaque. Il y aurait eu 6 blessés et 2 gendarmes portés disparus. Côté assaillants, il y aurait eu un mort et un blessé emporté par ses camarades. L’information n’a pas encore été confirmée par une source officielle.

Le Conseil national de sécurité qui se tient à la présidence évoquera sans doute cette situation.

Il s’agit de la première attaque djihadiste sur le sol ivoirien depuis l’attentat de Grand-Bassam en mars 2016.


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1729704 : 1.65 mb
MEMORY : 1525752 : 1.46 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.