Publicite

Séguéla : L’illettrisme à la base de la vente de produits périmés dans le Worodougou selon le directeur régional du Commerce

Saisies par le service des contrôles de la direction régionale du Commerce à Séguéla (Centre-ouest, région du Worodougou), plus de quatre tonnes de produits jugés impropres à la consommation humaine ont été incinérées, vendredi, à la décharge municipale, située à quelques kilomètres de la ville.
Publicite


Composés, entre autres, de sucrerie, de bouillons culinaires, de beurre, de lait et de pâte dentifrice, ces produits d’une valeur marchande de près de cinq millions de francs CFA ont été sortis des boutiques et magasins des départements de Séguéla, Kani et Mankono, au cours de l’année 2018.

Pour le directeur régional du Commerce, Mobio Amon Stéphane, cette action ‘’solennelle’’, la première du genre dans son service, permettra de préserver la santé des populations à qui il a conseillé d’être vigilantes en faisant leurs achats.

Selon lui, plusieurs facteurs sont à l’origine de la présence de produits périmés sur le marché, à savoir l’illettrisme de certains gérants qui ne savent ni lire, ni écrire, la longue chaîne de distribution qui fait que les produits tardent à arriver à destination et la mauvaise foi d’autres commerçants qui, sachant bien que leurs marchandises sont avariées, continuent de les vendre pour ne pas réduire leur marge bénéficiaire.

« Il y a l’illettrisme de certains gérants (…) et la mauvaise foi d’autres commerçants qui, sachant bien que leurs marchandises sont avariées, continuent de les vendre pour ne pas réduire leur marge bénéficiaire », a-t-il fait savoir à la presse présente lors de l’incinération de produits avariés, ajoutant la longue chaîne de distribution qui fait que des produits commandés à Abidjan tardent à arriver à destination avec un impact sur la date de péremption.

Notons qu’au cours de l’année 2018, les agents techniques de la direction régionale du Commerce qui couvre les régions du Worodougou et du Béré ont mené des contrôles inopinés qui ont abouti à la saisie de diverses marchandises périmées d’une valeur marchande de cinq millions de francs CFA dont de la boisson non-alcoolisée, du lait, des bouillons culinaires et du beurre.
Saluant cette action, le représentant du préfet de région, Lodoua Camille Plaisant, a précisé que celle-ci vise à préserver la santé des populations et à permettre une saine concurrence sur le marché.

Paula K. avec Natacha Kouakou, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1730040 : 1.65 mb
MEMORY : 1490272 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.