Publicite

Showbiz : A la veille de son concert à Abidjan, Koffi Olomidé demande publiquement pardon aux Ivoiriens pour son faux bond en décembre 2015

Ce jeudi 20 décembre 2018, au cours de l’émission C’Midi sur les antennes de la RTI, Koffi Olomidé a demandé publiquement pardon au peuple ivoirien pour le faux bond qu’il lui a fait lors d’un concert en décembre 2015. Rappelons-nous, le Mopao avait précipitamment quitté la scène pour de supposés droits d’images qui s’élevaient, selon lui, à 12 millions. Les Ivoiriens ne lui ont pas pardonné ce manque de respect, d’où la campagne de boycott de son concert lancée il y a quelques jours.
Publicite


Koffi Olomidé veut se rattraper

Arrivé à Abidjan très tôt ce jeudi, Koffi Olomidé était l’invité de l’émission à succès C’Midi sur la RTI. Profitant de cette tribune, le Mopao s’est adressé aux Ivoiriens en ces termes : « Je demande pardon à tous les ivoiriens. J’ai signé un contrat avec un producteur au Congo On a signé un contrat. Et dans le contrat ils ont souhaité filmer le concert j’ai dit ok pas de soucis. Suis venu à Abidjan et à quelques heures du concert ils m’ont dit qu’il n’allait plus filmer et que si je voyais une seule caméra je pouvais arrêter le concert. A ma grande surprise pendant mon spectacle il y avait des drones des caméras partout. J’ai beau appelé le promoteur il ne m’a jamais écouté. Voilà pourquoi j’ai arrêté ma prestation.

Mais je demande pardon à mes fans et à la population ivoirienne. Demain ils pourront faire des photos gratuitement ».

Les repentances suffiront-ils à lui éviter un « poteau » ?

Ce pardon sur les antennes de la RTI fait suite à une autre excuse présentée en début décembre quand il a été annoncé en concert les 21 et 22 décembre 2018, au Sofitel Hôtel Ivoire et au Palais de la Culture. Koffi Olomidé avait promis, aux Ivoiriens déçus de lui, qu’il était prêt à s’humilier lors de ces concerts dits de mea culpa. « Je reviens à Abidjan pour des concerts les 21 et 22 décembre. Concerts mea-culpa, concerts de repentance. Vous êtes ma priorité. Vous, mes frères d’Abidjan et Ivoiriens, je vous dois un sincère mea-culpa. Je vous propose de venir m’agenouiller devant vous sur scène le 21 décembre au Palais de la Culture lors d’un concert géant.

Et le 22 décembre au Palais des Congrès de l’Hôtel ivoire. Si vous êtes d’accord, je fais le déplacement. Je n’aurai d’yeux ce jour que pour vous, car je n’aurai pas dû me comporter ainsi. Je serai là avec tout le Quartier Latin qui vient de célébrer ses 32ans de succès » avait-il lancé à l’endroit de ses fans.

Ces repentances de Koffi Olomidé suffiront-ils à lui éviter un « gros poteau » demain et samedi ? De fait, depuis plusieurs jours, des campagnes de boycott sont lancées sur les réseaux sociaux, mais pas que. Dans les rues d’Abidjan, des voitures et des murs portent aussi des affiches invitant les Ivoiriens à ne pas se rendre à ses concerts.

Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1708776 : 1.63 mb
MEMORY : 1493136 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.