Publicite

Société : A Bouaké, un professeur couche avec son étudiante par accident

Venu de Yamoussoukro pour les funérailles à Bouaké cette fin de semaine, un enseignant repart dans sa ville de fonction avec un peu de tristesse parce qu'il vient d'avoir une relation intime avec une de ses étudiantes, qui est en fait une prostituée.
Publicite

En effet, K.K.N., enseignant dans une grande école de la capitale politique était dans une autre capitale ivoirienne, la capitale de la paix Bouaké. Après l'inhumation du défunt le samedi, K.K.N. et ses collègues décident de passer la nuit à Bouaké pour rentrer sur Abidjan le lendemain.

Arrivés aux environs de 22h 30 au quartier commerce, un de ses collègues qui avait la responsabilité de faire laver la voiture va profiter de l'occasion pour prendre des contacts  de trois filles rencontrées dans un endroit bien précis du quartier commerce de Bouaké.

Après la nourriture, K.K.N. décide de prendre congés de ses collègues parce que fatigué par la veillée du vendredi soir. Il ira se reposer dans sa chambre d'hôtel. C'est aux environs de 1heure 45 minutes que quelqu'un sonna à la porte. Sous le poids de la fatigue, il se lève difficilement pour ouvrir à son visiteur avec l'éclairage de son portable, parce que selon, lui, n'aime pas se coucher avec les ampoules allumées.

À peine la porte ouverte, il salua la demoiselle avec qui il devra  passer toute la nuit puisque tout avait été  géré et bouclé par son collègue K.K.N, et alla se recoucher sans trop de causerie, puis demanda à la jeune dame d'en faire autant, parce qu'ils ont toute la nuit.

C'est à partir de 4 heures du matin, comme tout garçon respirant la pleine forme physique, que K.K.N se réveille, sans bavardage et passe à l'action.

C'est à la fin du premier round, où K.K.N. a décidé de prendre un bain pour retrouver ses esprits pour la deuxième période qu'il va découvrir, après avoir allumé les ampoules qu'il venait de passer la nuit avec une de ses étudiantes, à qui il dispense des cours cette année.

Les questions et réponses fusèrent de part et d'autres, sous des visages plein de gêne et de regrets, priant chacun son Dieu pour qu'il fasse jour le plus tôt possible.



Paula K. avec M.K Arnaud, Correspondant/Akody.com


Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1711160 : 1.63 mb
MEMORY : 1487248 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.