Publicite

Société : A Zuenoula, le Sous-préfet échappe à un lynchage

Les populations de Bohizra assiègent la Sous-Préfecture. Les populations du village de Bohizra, localité de la commune de Zuenoula, ont assiégé la cour de la Sous-Préfecture de Zuenoula ce jeudi 02 Mai 2019. Ce mouvement de protestation conduit par DJE BI DJE Pierre fils du village, a réuni plusieurs centaines de personnes parmi lesquelles des femmes, des jeunes et des vieillards.
Publicite

Il vise selon M. Dje BI à "s'opposer à la délivrance de l'arrêté de nomination de TRA BI Youan Joseph comme chef du village de Bohizra en remplacement de DJE BI DJE Robert régulièrement désigné selon les us et coutumes depuis au moins neuf (9) ans".

Mieux le porte-parole des populations de Bohizra dit ne pas comprendre l'attitude de l'administration qui pourtant a dit ne plus intervenir dans les affaires du village tant que les protagonistes eux-mêmes ne feront pas la paix.

En effet depuis la dernière consultation en vue de la désignation d'un chef du village faite par le Sous-Préfet SELE Gouanou Serge où DJE BI DJE Robert a triomphé, selon le procès-verbal qui en témoigne, un bicéphalisme sans précédent s'est installé à la tête du village. Suite à cet état de fait, l'administration a donc jugé utile de se mettre à l'écart des affaires du village.

« En tentant de délivrer l'arrêté à une partie en conflit, l'administration prend fait et cause pour le chef TRA BI Youan Joseph au détriment de DJE BI DJE Robert pourtant soutenu par la majorité des villageois qui le reconnaissent comme chef », soutient le porte-parole.

La Direction des Circonscriptions Administratives (DCA) a été saisie de cette affaire par le chef intérimaire DJE BI DJE Robert lors d'une séance de travail tenue à la salle multimédia à Abidjan le 16 avril dernier. L'affaire est donc loin d'être terminée.

Le Sous-Préfet recevant le porte-parole des populations les a rassurés de sa disponibilité à les aider à trouver une issue heureuse à la crise qui perdure dans le village tout en se dédouanant ne pas être signataire de l'arrêté dont il n'a pas connaissance.


Paula K. avec Natacha Kouakou, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1710408 : 1.63 mb
MEMORY : 1495752 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.