Publicite

Société : Adjoumani a lancé les travaux sur la transition agroécologique en Côte d’Ivoire

Un atelier de lancement du Projet d’appui à la transition agroécologique en Afrique de l’ouest « PATAE » s’est ouvert ce vendredi 20 septembre 2019, à l’Ivotel à Abidjan-Plateau. 
Publicite

Le ministre de l’Agriculture et du développement durable, Kobenan Kouassi Adjoumani a ouvert les travaux en présence des partenaires issus de la CEDEAO, dont l’Ambassadeur Babacar Mbaye représentant le Président de la Commission Jean-Claude Brou.  

Cet atelier reçoit l’appui de l’Union Européenne, de l’Agence Française de Développement et de la CEDEAO. Le ministre de l’Agriculture et du développement durable, a présenté le projet PATAE et décliner ses avantages pour la Cote d’Ivoire. 

« Le Projet d’Appui à la Transition Agroécologique en Afrique de l’Ouest, dénommé PATAE, viendra renforcer les axes liés à l’approche écologique du PNIA 2. Le PATAE vise à favoriser l’émergence, l’adoption et la diffusion de pratiques agricoles écologiquement intensives dans les exploitations familiales. Il devrait contribuer à renforcer le cadre de gestion des exploitations agricoles. 

C’est un signal d’optimisation de l’espace de production, de l’itinéraire technique et surtout de la rentabilité des exploitations à l’effet d’améliorer le revenu et de préserver l’environnement », a fait savoir M. Adjoumani, citant les agences d’exécution du projet que sont : l’Institut Européen de Coopération et de Développement (IECD), l’Agriculteurs français et développement international (AFDI) et l’Association Nationale des Organisation Professionnelles Agricoles de Côte d’Ivoire (Anopaci). 

Ce projet concerne plusieurs filières dont celles  du maraîcher, du cacao et de la pisciculture. 
« Sa mise en œuvre en Côte d’Ivoire va impacter les acteurs de la filière Cacao, de la filière maraîchère et de la pisciculture, notamment pour l’adoption des innovations dans leur pratique quotidienne. 

En somme, c’est plus de 2500 producteurs que la mise en œuvre des différents projets va impacter dans les régions du Bélier, des Grands Ponts et de la Marahoué. C’est plus de 880 000€, soit environ 580 000 000 FCFA pour le développement des innovations à la transition agroécologique dans ces régions »,a indiqué le ministre. 

Le Projet d’Appui à la Transition Agroécologique en Afrique de l’Ouest (PATAE) pour la Côte d’Ivoire, objet de l’atelier aura un impact sur le secteur agricole en Côte d’Ivoire. 

« Au-delà de l’exécution des activités de terrain, c’est aussi le développement de partenariat, de création de cadre d’échange ou de plateformes d’acteurs multiformes pour l’approche Agroécologique en Côte d’Ivoire. 
En acceptant d’être à ce lancement, c’est le signe de votre implication dans la mise en œuvre effective au plan national de ce projet. 

Le MINADER voudrait compter sur votre disponibilité pour la mise en place des différentes plateformes d’acteurs sensibilisés à l’approche agroécologique », a souhaité le ministre de l’Agriculture et du développement durable, Kobenan Kouassi Adjoumani

Paula K. avec Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1698640 : 1.62 mb
MEMORY : 1454760 : 1.39 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.