Publicite

Société : Affaire ‘’Serges Koffi Le Drone’’, le Procureur Adou Richard fait toute la lumière et met en garde

Le cyber activiste Yapo Ebiba François, agissant sur les réseaux sociaux sous les profils de « Serges Koffi Le Drone » et « Sékongo Koné », a été interpellé le 7 mai 2020 par des agents de la Direction de l’Informatique et des Traces Technologiques (DITT) à Abidjan. Suite à cette arrestation, le Procureur de la République Adou Richard annonce, dans une déclaration, que les investigations sont en cours en vue d’interpeller tous ses complices.   
Publicite

« YAPO Ebiba François, alias SEKONGO KONE, alias SERGES KOFFI LE DRONE, ayant avoué qu’il publiait certaines fausses nouvelles dont il n’était pas l’auteur, mais qu’il recevait de certaines personnes à cet effet, les investigations sont en cours pour identifier, rechercher et interpeller tous ses complices, en vue de leur faire subir la rigueur de la loi pénale », précise le document.

YAPO Ebiba François fut activement recherché suite à une vingtaine de plaintes à son encontre. Selon le procureur de la République, il est « l’auteur de plusieurs publications sur les réseaux sociaux, de nouvelles fausses dont l’une des dernières a été un appel sans équivoque à la destruction du matériel destiné à la construction du Centre de dépistage de la Covid-19 à Yopougon BAE, dans la nuit du 05 au 6 avril 2020 », indique la note.

Les enquêtes déjà menées ont conduit à l’interpellation de N’Ponon Daïpo Etienne. Ce dernier a été inculpé par le juge d’instruction et placé sous mandat de dépôt, précise le procureur.

Adou Richard note cependant une recrudescence de la publication des fausses informations sur les réseaux sociaux. Pour ce faire, il réitère sa mise en garde contre les auteurs. Il invite à nouveau les utilisateurs de ces réseaux sociaux et notamment les administrateurs des forums de discussion à davantage de vigilance et a veillé à ce que les informations publiées par les membres desdits forums soient conformes à la loi, sous peine de poursuite. « Le Procureur de la République invite à nouveau les administrateurs des forums de discussion à davantage de vigilance et a veillé à ce que les informations publiées par les membres desdits forums soient conformes à la loi, sous peine de poursuite ». Le Procureur de la République en appelle aussi « à la modération et à la responsabilité des uns et des autres ».

Le cyber activiste Yapo Ebiba François était recherché pour 20 plaintes à son encontre. Il est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à vingt ans (20), selon le Procureur Adou Richard.


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1722824 : 1.64 mb
MEMORY : 1500200 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.