Société : Affaire "un jeune projeté d’un véhicule de la gendarmerie", le Tribunal militaire ouvre une enquête, voici la version de la Gendarmerie nationale

Suite à l’affaire de l’étudiant Tia Israël dans la nuit 18 au 19 septembre 2021, qui a été victime d’une chute dans le véhicule des éléments de la gendarmerie à Cocody, les hommes en tenue ont été mis en cause d’avoir occasionné de graves blessures sur le jeune étudiant. Sur la plainte de ses parents, le commissaire du gouvernement s’est saisi du dossier.   

Selon les faits rapportés sur la page Facebook "Police Secours", des éléments de la gendarmerie en patrouille dans la nuit du 18 au 19 septembre, aux environs de minuit, ont interpellé le nommé Tia Israël, étudiant de l’Université Félix Houphouët Boigny de Cocody. Ce dernier a été embarqué dans leur véhicule de service pour port illégal de tenue militaire. 
 
Des instants plus tard, le jeune Tia a été projeté hors du véhicule qui roulait à vive allure. Le véhicule l’a par la suite percuté. Ces gendarmes après leur forfait ont pris la fuite. Les parents de la victime se sont rendus le mardi 21 septembre 2021 au Tribunal militaire pour saisir le Commissaire du Gouvernement et porter plainte.

Disposant de quelques preuves (images, vidéos, plaque d’immatriculation du véhicule) qu’ils ont remises au parquet, le Commissaire du Gouvernement a immédiatement ouvert une enquête pour donner une suite à cette affaire.

Le Commandant supérieur de la maréchaussée a produit un communiqué qui vient mettre en lumière cette situation. Après une enquête, il semble que le nommé TIA Israël, étudiant de l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody, a été interpellé par une patrouille de la Gendarmerie nationale, pour port illégal de tenue militaire. Au cours de sa conduite à la Brigade de Cocody, a sauté du véhicule de la Gendarmerie nationale, mais a été malheureusement percuté par un véhicule civil.

La gendarmerie nationale fait des précisions

Dans un communiqué rendu public le mercredi 22 septembre 2021, la Gendarmerie nationale de Côte d’Ivoire fait des précisions sur l’affaire du jeune étudiant "projeté" d’un véhicule de patrouille il y a quelques jours.

Voici l’intégralité du communiqué 

Dans la nuit du 18 au 19 septembre 2021, aux environs de minuit, le nommé TIA Israël, étudiant de l’Université Félix Houphouët Boigny de Cocody, a été interpellé par une patrouille de la Gendarmerie nationale, pour port illégal de tenue militaire.

L’étudiant, au cours de sa conduite à la Brigade de Cocody, a sauté du véhicule de la Gendarmerie nationale, mais a été malheureusement percuté par un véhicule civil. Ayant constaté l’accident, les gendarmes ont porté assistance au blessé jusqu’à son évacuation au CHU d’Angré pour sa prise en charge médicale.

Informé de la situation, le Commandant Supérieur de la Gendarmerie nationale a aussitôt instruit ses services à l’effet d’ouvrir une enquête afin de faire la lumière sur les faits. Il a également dépêché une délégation d’Officiers au chevet du malade pour lui apporter la compassion de la Gendarmerie, ainsi qu’à sa famille et à toute la communauté estudiantine.

La Gendarmerie nationale s’insurge cependant contre les allégations tendancieuses relatives à cet incident et diffusées sur les réseaux sociaux.

La Gendarmerie nationale rassure les populations qu’elle ne ménage aucun effort pour assurer leur sécurité en tout temps et en tout lieu. 

Fait à Abidjan, le 22 septembre 2021
Le Général de Corps d’Armée ALEXANDRE APALO TOURE,
Commandant Supérieur de la Gendarmerie nationale


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1741240 : 1.66 mb
MEMORY : 1550256 : 1.48 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.