Publicite

Société : Affrontement à la gare de Koumassi, le préfet d’Abidjan prend des mesures fermes, 5 "syndicalistes" arrêtés

Face à la recrudescence des violences perpétrées aux seins des gares du grand carrefour de Koumassi, la mairie a décidé de « la fermeture définitive » de cette gare de taxis inter communaux.
Publicite

Le préfet d’Abidjan Vincent Toh Bi annonce quant à lui le déploiement des policiers aux différentes gares de Koumassi et menace même d’interdire purement et simplement les activités les syndicalistes « violents » dans cette commune. L’autorité préfectorale annonce par ailleurs l’interpellation de cinq personnes après des affrontements du lundi 10 juin dernier entre les acteurs du transport pour le contrôle des gares du grand carrefour de Koumassi, qui ont fait un mort.

« Cinq personnes » ont été interpellées et « déférées au parquet », « un jeune homme de 16 ans a été tué et d’autres personnes blessées dans des affrontements entre différents acteurs du transport » (syndicats) pour le contrôle des gares du grand carrefour de Koumassi, a indiqué le Préfet dans une note officielle.

Le communiqué du Préfet d’Abidjan

 « Lundi 10 Mai 2019, ont eu lieu des affrontements entre différents acteurs du monde du transport de la Commune de Koumassi. Ces affrontements ont causé le décès d’un jeune homme de 16 ans. Des blessés d’une certaine gravité ont été enregistrés dans quelques formations sanitaires.

En tant que responsable de la coordination de la sécurité dans le Département d’Abidjan, mais également tutelle de tous les syndicats du Département, quels qu’ils soient, nous sommes allés nous enquérir de la situation sur le terrain.

Les affrontements de ce genre sont récurrents et ont atteint une dimension de violence particulière ces dernières semaines. Nous mettons en garde tous ceux qui participent à de telles violences, acteurs ou complices.

L’activisme de groupes isolés violents ou criminels au sein d’une communauté aussi importante et stratégique que la communauté du transport sera combattu. Les forces de l’ordre ont une mission de veiller au bon déroulement de la vie sociale et des activités économiques ».



Paula K. avec Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1717280 : 1.64 mb
MEMORY : 1497088 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.