Publicite

Société : Agriculture, les acteurs des filières riz, mangue et les maraîchers sensibilisés à Katiola

Un atelier de sensibilisation et d’information des acteurs régionaux du programme d’appui au développement des filières agricoles (PADFA) s’est tenu mercredi 21 août 2019, à l’hôtel Hambol.   
Publicite

Selon le coordonnateur du projet Bahimé Auguste, le programme d’appui au développement des  filières agricoles cible 32500 ménages ruraux ou environ 180 000 personnes. Sa mise en œuvre s’étalera sur sept ans (2017-2024) d’un coût total de 43,8 milliards de Francs CFA et  comprendra trois composantes : la valorisation des produits agricoles,  l’amélioration de l’offre des produits agricoles, la coordination et la gestion du programme.

Ce nouveau programme agricole après le propacom a eu l’assentiment des producteurs intervenants dans ces trois filières et les autorités préfectorales venues au grand complet.

L’objectif général  du programme  d’appui  au développement des filières agricoles est d’améliorer durablement  la sécurité alimentaire et nutritionnelle  et les revenus des exploitations agricoles tirés des filières agricoles dans les régions de la Bagoué, du poro, du Tchologo, Hambol et de Gbêkê  au nord de la Côte d’Ivoire.

Ces régions sont caractérisées par  une plus grande  incidence de la pauvreté et offre cependant un grand potentiel de la production du riz, des produits  maraîchers de la mangue.

Notons que ces trois filières présentent, selon le coordonnateur, de bonnes opportunités  de  diversification des revenus, de création d’emploi et permettent d’intégrer  un plus grand nombre de petits producteurs de  femmes et de jeunes.

Ce programme financera  la réhabilitation et l’entretien d’environ 300 Km de piste et leur raccordement sur les grands axes  routiers en vue de faciliter l’évacuation des produits vers les centres de groupage, les mini – rizeries,  les usines de mangues et les marchés.

Ce programme prévoit également la mise en place d’un réseau de distribution des semences qui comprendra  l’installation de 10 boutiques d’intrants (semences, engrais, produits phytosanitaires)  en milieu communautaire qui seront gérées par des agro- dealers formés et équipés. Les producteurs auront des dotations initiales par des subventions et le financement des coûts partagés de l’acquisition d’équipement agricole par les  brigades de jeunes prestataires de services de mécanisation agricole.

L’accent sera  mis sur l’organisation, la structuration, la professionnalisation et la formalisation juridique de groupements  et coopératives de producteurs pour permettre de développer les services techno-économique rentables.
 


Paula K. avec Kabouaman Koné, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1770576 : 1.69 mb
MEMORY : 1504560 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.