Publicite

Société: Biankouma, Parc national du mont Sangbe, les acteurs réfléchissent à une gestion plus efficiente

L'objectif visé par l'office ivoirien des parcs et réserves (OIPR) à travers l'atelier suivi du programme annuel des activités et l'évaluation du Mett ( management Effectiveness Tracking Tool) du parc du mont Sangbe, qu'il a organisé les 08 et 09 à Biankouma a deux  volets. 
Publicite

D'abord améliorer le niveau d’exécution du Programme Annuel des Activités de 2019 du Parc national du mont Sangbe à travers la revue des activités réalisées au terme du 3ème trimestre 2019, ensuite évaluer la mise en œuvre dudit programme afin de proposer des mesures correctives d’une part, et d’autre part d’évaluer l’efficacité de gestion du parc.

Cet atelier de profondes réflexions est un cadre d'expressions et d'expertises des acteurs de la préservation du parc national du mont Sangbé dans le but de trouver les faiblesses intervenues dans les prévisions et d'en apporter les mesures correctives pour mieux satisfaire les attentes.

 Ces deux jours de réflexion ont permis aux agents de l'OIPR de se juger eux-mêmes et d'élaborer un plan d'actions pour mieux veiller sur le parc. Pour le Colonel N'Goran Dje François, Directeur technique à l'OIPR, représentant le directeur général, ce diagnostic avec propositions permettra d'apporter une plue-value dans la gestion du parc. 

« Nous avons effectuer plusieurs travaux notamment, le plan annuel des activités du parc au 3ème trimestre. Il est ressorti que sur les réalisations attendues de les attentes ont été en grande partie comblée.

Seulement l'on note quelques faiblesses notamment la difficulté de réaliser les micro projet, l'absence de collaboration avec les autorités politiques », indique le représentant du DG de l'OIPR.

Il a appelé les participants à plus d'implication pour une meilleure gestion du parc. Comme recommandations les participants ont souhaité la dotation en équipements de travail, la tenue de plusieurs rencontres avec les autorités, l'accélération des micro projets, la prise en compte des recommandations de l'outil Mett dans la planification de 2020, la réalisation de l'outil METT en fin et en début de l'année en cours ou en fin d'année pour prendre en compte tous les mois de l'exercice. 

Ndry Nguessan, préfet du département de Biankouma, a salué les participants pour cette démarche et les a exhorté à s'impliquer toujours pour  la bonne préservation du parc.

« Les parcs nationaux sont hissés à un niveau que nous sommes obligés de travailler avec beaucoup de prudence et de façon collégiale pour prévenir les éventuelles dangers ou risques. Pour ce qui est des Orientations et suggestions des participants, il faut que vous vous approprié ces travaux pour la sauvegarde de notre parc et au delà de l'environnement », a conclu le préfet de Biankouma. 

Précisons que la superficie du parc national du Mont Sangbe est de 97554 hectares et divisée en deux secteurs pour une bonne surveillance.


Paula K. avec Oceane Oulaï, Correspondant/Akody.com 
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1694944 : 1.62 mb
MEMORY : 1465080 : 1.4 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.