Publicite

Société : Bouaké, le Préfet annonce de grands projets pour relever la ville

La ville de Bouaké, capitale de la Paix souffre encore des effets de la crise de 2002. En effet, la presque totalité des grandes entreprises qui faisaient la fierté de cette ville a fermé. Les quelques unes encore fonctionnelles travaillent en nombre très réduit.   
Publicite

Plongée dans un désespoir économique qui pousse tout le monde à transformer leur clôture,maquis et autres en magasins, le Préfet de la région de Gbêkê, Préfet du département de Bouaké, Tuo Fozié a donné la bonne nouvelle à cette population le mercredi 7 Août 2019, dans son adresse à l'occasion de la fête de l'indépendance de la Côte d'ivoire.

Au plan local, Bouaké semble se trouver dans une léthargie. Mais, le gouvernement travaille à redonner à cette ville son lustre d'antan.

Aussi a-t -il été initié le projet d'infrastructures pour le développement urbain et la compétitive des agglomérations secondaires qui visent à rendre la ville de Bouaké, tout comme celle de San-Pédro plus attrayante en améliorant la mobilité urbaine et en créant un environnement propice au développement des entreprise locales.

"La construction du grand marché de Bouaké incendié en 1998 et dont la convention de financement a été signé entre l'État de Côte d'Ivoire et l'Agence Française de Développement (AFD) va permettre de recaser des commerçants et redynamiser les activités économiques.",a-t-il annoncé.

M. Tuo Fozié a donc exhorté la population à accompagner ces projets.

" Aussi,voudrais-je vous demander de suivre et d'accompagner ces projets de grandes envergures. Afin de garantir plus de quiétude dans les  quartiers, le projet portant mise en place de la police de proximité est en cours de réalisation. Chère population, la Côte d'Ivoire est en chantier et à besoin de la stabilité,de la cohésion entre toutes ses filles et tous ses fils pour la réalisation de tous ses programmes de développement."

Le défilé militaire et para militaire a été fait par sept factions des FACI, deux peletons de la gendarmerie nationale, une section de la police nationale, une section des douanes ivoiriennes, une section des eaux et forêts, une section des gardes pénitentiaires, une section de la police municipale, une section GSPM,etc.

Au niveau civile, les associations de jeunesses, de femmes,ont tous pris part à la fête.



Paula K. avec M.K.Arnaud, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1689696 : 1.61 mb
MEMORY : 1476616 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.