Publicite

Société : CMU, une Coalition des syndicats invite ses membres à porter un bandeau rouge pour protester

Dans un communiqué signé par  son  porte-parole Yves Désiré Sery ce mardi 03 décembre, la Coalition des syndicats du secteur public de Côte d’Ivoire (CSSPCI) invite les fonctionnaires et agents de l’Etat à porter un bandeau rouge du lundi 02 au jeudi 05 décembre 2019, et à observer fermement une journée de protestation à la Préfecture ou à la Sous-préfecture de leurs localités, le jeudi 05 décembre 2019 pour exprimer leur colère. 
Publicite

 « Depuis le 1er octobre 2019, le Gouvernement de Côte d’Ivoire a mis en application sa réforme portant Couverture Maladie Universelle(CMU) arrimée à la Mutuelle Générale des Fonctionnaires et Agents de l’Etat de Côte d’Ivoire(MUGEFCI).

Cette réforme, censée permettre  aux travailleurs de se soigner à moindre coût, leur crée plus de difficultés. Ces difficultés se résument aux points ci-après: le manque criant de médicaments et de bons pharmaceutiques ; un parcours de soins obligatoire totalement opaque ; un système d’enrôlement inefficace ; des praticiens de santé non formés à la Dénomination Commune Internationale(DCI) ; les plateaux techniques des centres de santé non appropriés à la mise en œuvre de la réforme CMU ; des fonctionnaires prélevés mensuellement sans pouvoir bénéficier des soins », dénonce le communiqué, soulignant les conséquences liées à l’arrimage CMU-MUGEFCI.

« La conséquence criminelle de la mise en œuvre précipitée de cette réforme, pour nous, les fonctionnaires et agents de l’Etat,  est que, nos cartes de santé ne nous servant plus à rien, nous sommes obligés de mettre la main à la poche pour se soigner et soigner les nôtres.

Ceux d’entre nous qui n’en ont pas les moyens, sont livrés à la mort. ». La Coalition des syndicats du secteur public de Côte d’Ivoire (CSSPCI) rappelle les actions menées pour « attirer l’attention du Gouvernement, afin de régler ces imperfections intolérables, face à la santé humaine, la COALITION a mené plusieurs actions visant la conciliation.

D’abord, nous avons rencontré, plusieurs fois, les directions de la CMU et de la MUGEFCI qui nous avaient promis d’œuvrer à l’amélioration des choses dans un bref délai. 

Rien n’ayant été fait, la COALITION a par la suite adressé des courriers au Directeur général de CNAM, au Ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale et enfin à Monsieur le Premier Ministre.

Pour leur demander la suspension de la réforme, le temps de la maîtrise des conditions pratiques de sa mise en œuvre.

Malheureusement, le Gouvernement fait la sourde oreille et les fonctionnaires et agents de l’Etat n’arrivent toujours pas à se soigner sereinement ».

C’est pourquoi, « pour  envoyer un premier signal fort au gouvernement, la COALITION, conformément aux résolutions de son assemblée générale du 9 septembre dernier », la Coalition des syndicats du secteur public de Côte d’Ivoire (CSSPCI) « appelle les fonctionnaires et agents de l’Etat à porter un bandeau rouge du lundi 02 au jeudi 05 décembre 2019 inclus pour exprimer leur colère.

Les fonctionnaires et agents de l’Etat à observer fermement une journée de protestation, le jeudi 05 décembre 2019. Ce jour, ils devront se rendre à la Préfecture ou à la Sous-préfecture de leurs localités pour exprimer leur désarroi.

Par ailleurs, après cette première action, si le gouvernement  ne met pas fin à cette hécatombe des travailleurs,  la COALITION passera à la vitesse supérieure », fait savoir la Coalition des syndicats du secteur public de Côte d’Ivoire (CSSPCI).

Paula K. avec Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1686680 : 1.61 mb
MEMORY : 1486248 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.