Société: Dabou, mauvais traitement salarial, les gens de maison crient leur ras-le- bol

Les gens de maison (chauffeur, cuisinier, blanchisseur, gardien, serveur, jardinier…) réunis au sein du Syndicat national des gens de maison de côte d’Ivoire (SYNAGEMCI) ne sont pas contents de leur traitement. 

Selon le SG  Blé Tapé Paul Henri, leurs revendications portent sur la revalorisation des salaires, la définition d’un statut clair, et le reversement des primes conclues avec la tutelle qu’est le ministère de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, lors d’un séminaire tenu à Grand-Bassam. 

« Nous jouons un rôle important dans le quotidien des autorités et institutions étatiques. Nous  méritons, par conséquent, autant que tous les travailleurs de bénéficier des avancements qui restent bloqués depuis de longues années.

Nous appelons l’Etat à agir urgemment afin que les prélèvements, liés à leur immatriculation à la CNPS, ne viennent pas réduire davantage les revenus déjà faibles de ceux-ci », a-t-il plaidé.

Pour rassurer ces agents de maison, Okoman Gustave de la direction générale de l’Administration du territoire a confirmé l’entière disponibilité du ministre à accompagner le dialogue social et à œuvrer pour la satisfaction de leurs revendications.

Foua bi, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1719464 : 1.64 mb
MEMORY : 1509872 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.