Publicite

Société : Ecole de police, un encadreur arrêté pour sodomie d’élèves policiers

Après l’épisode des sept élèves policières en août 2018, un autre scandale vient d’éclabousser l’Ecole nationale de police. Il s’agit d’une affaire de sodomie impliquant un encadreur et des élèves policiers. L’omerta était entretenu sur cette ignoble pratique jusqu’à ce qu’une victime finisse par briser le silence.   
Publicite

Mille jours pour le voleur, un jour pour le propriétaire

Selon des sources crédibles relayées par Connectionivoirienne, le sergent-chef Boka Hermann, en service à la cuisine de l’Ecole nationale de police, soumettait sous la contrainte les élèves à la sodomie. Il aurait même pris un malin plaisir à filmer son acte.

Pour contraindre ses victimes à le laisser faire, l’encadreur les accusait de vol dans sa cuisine. Il les emmenait ensuite dans un coin à l’abri de tout regard pour les violer. Malgré l’omerta sur cette pratique, les rumeurs se sont propagées, arrivant jusqu’à la direction de l’école. Mais celle-ci les aurait minimisées, pensant sans doute à des ragots. Puis un jour une victime prend son courage à deux mains et raconte son calvaire à l’un de ses responsables. Très vite un plan est monté pour prendre le bourreau sur les faits.

Dans la nuit du lundi 5 août, aux environs de 23 heures, quelques responsables aidés d’élèves ont organisé un guet-apens dans lequel le sergent-chef Boka Hermann est facilement tombé. L’encadreur-cuisinier avait immobilisé son sujet et s’apprêtait à passer à sa spécialité quand le flash d’un appareil est apparu dans l’obscurité. Il était pris en flagrant délit de sodomie. Il a immédiatement été conduit au violon de l’école de police.

Le chef de cuisine soupçonné de complicité

Un rapport détaillé a été fait et déposé chez le directeur de l’école, ainsi que devant la haute hiérarchie de la police nationale. Le sergent Boka est aussi suspecté de mettre des somnifères dans ses repas, toujours dans le cadre de son odieuse pratique. Il sera bientôt entendu, en même temps que le chef de cuisine Soro Namba sur qui pèse des soupçons de complicité.

De nombreux élèves sont tombés malades ces derniers jours. Un décès est même survenu, mais le lien avec cette affaire n’est pas encore établi. Les enquêtes devraient en outre permettre de savoir si les sodomies relevaient du fétichisme ou de l’homosexualité.



Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1679672 : 1.6 mb
MEMORY : 1466272 : 1.4 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.