Société : Effondrement d’immeubles, Bruno Nabagné Koné appel ses collaborateurs à plus de vigilance et de rigueur

Le ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme (MCLU) a décidé de mettre de l’ordre dans la construction des bâtiments sur toute l’étendue du territoire ivoirien. Bruno Nabagné Koné, ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme (MCLU) annonce des sanctions contre ses collaborateurs qui se seront rendus coupables de négligence dans la construction d’immeuble tant à Abidjan qu’à l’intérieur du pays. A l’occasion du traditionnel séminaire bilan et perspectives du ministère tenu du jeudi 4 février au samedi 06 février 2021, dans la capitale politique, Yamoussoukro, le patron de la MCLU, à fait savoir que désormais, pour les constructions R+2, il est obligatoire pour les promoteurs de s’attacher les services d’un ingénieur-conseil.   

Le n°1 du MCLU a appelé ses collaborateurs à plus de vigilance. « Nous devons continuer à appeler à la vigilance de nos populations à une réelle prise de conscience. C’est vraiment important au-delà des décrets que nous prenons en interne, je pense qu’il faut mettre l’accent également sur cet appel à la vigilance de nos compatriotes. Il y a trop de suffisance, trop de laisser-aller, trop d’incivisme, de fois même trop de fluidité. Quand on construit un bâtiment qui va jusqu’à 200, 300 millions de FCFA et qu’on ne veut pas mettre 5 millions pour payer un architecte ou 5 millions pour payer un ingénieur-conseil, c’est qu’il y a un problème… », a-t-il martelé.

Bruno Nabagné Koné a adressé le même message aux directeurs régionaux, départementaux et autres responsables du ministère. « Sur ce sujet, chers collaborateurs, j’en appelle à votre vigilance ; nous devons travailler pour que d’ici quelques années, l’on ne parle plus d’effondrement d’immeuble ni à Abidjan ni à l’intérieur du pays. J’insiste là-dessus parce que cela est possible et les bases juridiques que je viens d’indiquer, a priori, sont des armes qui vont vous permettre d’être beaucoup plus efficaces dans le contrôle. Donc je vous invite, les directeurs régionaux, les directeurs départementaux qui sont là à faire preuve de vigilance dans vos ressorts territoriaux et pour ce qui concerne Abidjan, j’invite tous les responsables à faire preuve de rigueur. Un immeuble peut s’effondrer, mais auparavant, il faut que vous apportiez les preuves de ce que vous deviez faire. s’il y a grabuges, ça veut dire que ce n’est plus votre faute », a-t-il lancé.

Le patron de la MCLU a invité tous les responsables de son département ministériel, à faire preuve de rigueur, au risque de se faire sanctionner en cas d’effondrement d’immeuble.

« Donc désormais, il faut savoir que s’il y a effondrement, nous sommes en 2021, je touche du bois, il n’y a pas encore d’effondrement à cette date, mais s’il y a effondrement, l’Inspecteur général qui est là fera une mission de contrôle pour comprendre pourquoi il y a eu effondrement ; et si la responsabilité est portée par un agent du ministère, on sera obligé de sanctionner… », a-t-il martelé.
 

Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1723800 : 1.64 mb
MEMORY : 1511976 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.