Publicite

Société : Fin de la 14e réunion OIT, Abinan Kouakou « les défis qui se présentent au monde du travail africain sont importants »

La 14e réunion régionale Afrique de l’Organisation Internationale du Travail a fermé ses portes ce 06 décembre 2019, après quatre jours de réflexions et travaux sur le monde du travail en Afrique, déterminant la feuille de route pour les actions à venir. 
Publicite


A l’issue de cette rencontre marquant le centenaire de l’OIT, gouvernements, employeurs et travailleurs ont convenu de centrer leurs actions sur l’humain en conformité d’actions.

De fait, le groupe des employeurs a opté de promouvoir des actions concrètes pour un environnement du monde de travail durable, promouvoir et amélioration des compétences entre autres.

Quant au groupe des travailleurs, ils se sont dits prêts à travailler d’arrache-pied avec leurs partenaires national et international.

Pour le président de la 14e réunion régionale Afrique de l’OIT, Pascal Abinan Kouakou, par ailleurs ministre ivoirien de l’emploi et de la protection sociale, cette rencontre a permis de faire un tour d’horizon fructueux des enjeux du monde du travail.

« Nous avons ainsi eu des échanges fructueux sur les problématiques de l’heure dans le monde du travail africain.

Il s’agit notamment de l’application effective des normes du travail, de la dynamisation du dialogue social, de la concrétisation de l’égalité entre homme et femme et de la facilitation de l’accès de notre jeunesse à l’emploi décent. 

Nous avons aussi examiné la meilleure façon d’appréhender le changement climatique et les mutations technologiques, ainsi que le dispositif à mettre en place pour augmenter conséquemment notre productivité. 

Nos travaux ont enfin fait ressortir la nécessité d’accélérer nos efforts pour l’atteinte des Objectifs du Développement Durable (ODD) d’ici à 2030 et, bien entendu, la mutation de notre économie informelle vers une économie formelle solide, compétitive et productive’, a indiqué le ministre avant de reconnaître les défis qui les attendent.

« Nous en sommes tous conscients, les défis qui se présentent au monde du travail africain sont importants et nous devons, à l’entame de ce deuxième centenaire de l’OIT, prendre des orientations sûres et nous donner les moyens de parvenir aux résultats que nous escomptons.

Certes, la tâche est ardue, mais il nous faut persévérer et mener les bons combats en concentrant nos efforts sur l’essentiel.

Je retiens également que l’une des actions majeures à mener est le renforcement des moyens alloués aux Ministères en charge des questions de travail, d’emploi et de protection sociale, afin de leur permettre d’élaborer et de conduire des politiques efficaces. 

Cependant, ces Ministères qui agissent dans le cadre d’un tripartisme devenu incontournable, ne sauraient, par leur seule action, apporter des réponses à toutes les problématiques qui se présentent.

Une volonté politique forte et affirmée et une coordination interministérielle impliquant d’autres Ministères techniques et ceux en charge des finances, semble être la bonne option », a-t-il fait savoir.


Casimir Boh/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1724272 : 1.64 mb
MEMORY : 1492312 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.