Publicite

Société: Intrusion des forces spéciales à la préfecture de police, les deux camps évoquent un malentendu

Quelques heures après les échauffourées entre des éléments des forces spéciales ivoiriennes venues libérer de force leur collègue appréhendés à la préfecture de police, dans un communiqué conjoint les autorités policières et militaires ont donné leur version des faits. 
Publicite


" Dans la matinée du 19 septembre 2019, des heurts ont été observés à la Préfecture de police d'Abidjan. Ils font suite à l'interpellation d'un soldat en civil au cours d'une opération de rafle générale.

Un détachement a été dépêché pour certifié son identité. L'arrivée à la préfecture de ce détachement a suscité un malentendu, qui a entraîné des échauffourées. 

Les autorités policières et militaires alertées, se sont immédiatement rendues sur les lieux et le calme est vite revenu.
Une enquête est en cours pour situer les responsabilités", a déclaré la Direction Générale de la police nationale sur sa page officielle.


Casimir Boh/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1729736 : 1.65 mb
MEMORY : 1504824 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.