Publicite

Société : Invité du CICG, le ministre Sidi Touré annonce de grandes reformes

Le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré était l’invité du CICG dans le cadre ‘’des rendez-vous du gouvernement’’, ce jeudi 25 juillet 2019.   
Publicite

Il a passé en revue les grands dossiers qui animent son ministère à savoir l’épineuse question des panneaux publicitaires ainsi que celles relative à la publicité sur l’alcool en Côte d’ Ivoire et du cas de l’UNJCI.

L’invité du jour, Sidi Touré était accompagné pour la circonstance par son collègue Abdourahmane Cissé, ministre du Pétrole, de l’Energie et des énergies renouvelables. Concernant la publicité sur l’alcool en Côte d’Ivoire, le ministre a fait savoir que son ministère et celui en charge de la Santé et de l’Hygiène publique proposeront un projet de Décret au gouvernement à cet effet, «  pour ouvrir un couloir à la mise en œuvre d’un dispositif légal qui permettra aux industriels et afficheurs agréés de s’accorder et faire la publicité sur l’alcool.

Toutefois, il ne faudrait pas le taux d’alcool atteigne ou dépasse un degré qui sera défini de commun accord entre les ministères de la Santé et de l’Hygiène publique et de la Communication et des Médias », soutient Sidi Tiémoko Touré.

S’agissant des panneaux publicitaires, à ce jour, selon le ministre, 500 panneaux irréguliers ont été démantelés. 1600 panneaux avaient été identifiés pour 60 entreprises indexées.14000 dispositifs publicitaires foisonnent dans le district d’Abidjan avec 8000 à 9000 panneaux publicitaires.

Or, selon le BNETD, ce sont 3000 panneaux publicitaires que les treize communes du Districts sont admises à supporter.

« Nous sommes dans notre rôle de garantir la sécurité des ivoiriens face à cette insalubrité sécuritaire et visuelle. En 2018, il y a eu la sensibilisation. Au moment de passer à l’acte, un groupe fait de la résistance. Nous serons inflexibles, il faut que cela soit entendu » a tranché le ministre de la Communication et des Médias. A ce jour, « 8776 panneaux publicitaires jonchent les rues du District d’Abidjan là où il devrait y avoir 3000 » a soutenu Sidi Touré.

Le ministre a marqué son indignation face à ce qui apparaît comme de la malice de la part de certains afficheurs. « Nous allons procéder au nettoyage de ce secteur, nous irons carrefour après carrefour pour démanteler ces panneaux irréguliers » a-t-il menacé. Sidi Touré a indiqué que la publicité représente de 30 milliards FCFA à l‘économie générée par le secteur en Côte d’Ivoire avec 70 agences conseil et 177 régies publicitaires. Pour mieux contrôler l’affichage publicitaire, l’émissaire du gouvernement propose un système d’information géographique en vue d’une gestion en temps réelle de l’affichage publicitaire sera mis en œuvre.

Les nouvelles mesures du gouvernement  ivoirien

L’invité du CICG s’est appesanti sur la TNT qui, selon lui, couvre depuis son émission, 25% du District d’Abidjan et sera à 60% en fin d’année avant l’extinction du signal analogique, au 17 juin 2020. Bien avant, à 60% du taux de couverture, six grandes villes du pays seront couvertes dont Bouaké et San Pédro. L’avantage de la TNT, c’est la garantie pour les ivoiriens d’obtenir une pluralité de chaînes gratuitement et une qualité en haute définition, sans perturbation en temps d’intempérie.

Les prix des intrants d’accès à la TNT, 6000 FCFA et 10.000 FCFA, a rappelé le ministre de la Communication et des Médias. Sidi Touré a annoncé « l’accès à la publicité pour les médias privés et la poursuite du plaidoyer pour l’augmentation continue de l’aide publique, la réforme de l’AIP et la désignation de cinq nouveaux Directeurs Régionaux pour le compte de son ministère. Sidi Touré a rappelé que l’action du ministère repose sur la politique nationale de la communication et des médias (PONACOM). En 2017, 84 parutions dont 20 quotidiens sont distribuées en Côte d’Ivoire par Edipresse qui a bénéficié d’un plaidoyer à compréhension de la part du ministre face au GEPCI, pas satisfait de son travail.

Sidi Touré a insisté sur le cadre de travail des journalistes qui, avec la dépénalisation des délits de presse, la sensibilisation au respect de l’éthique et de la déontologie, ont permis au pays de se classer 71è au classement RSF 2019.

Le cas de l’UNJCI

Sidi Touré a proposé la création d’un conseil de sages pour la reprise de l’élection des différents responsables de l’UNJCI. Pour le ministre Sidi Touré, cette proposition de sortie de crise est la résultante de larges conciliabules entrepris auprès des acteurs de cette organisation de journalistes. «Après avoir entendu les différents acteurs, à savoir, les différents candidats, le président sortant, le président du Comité d’organisation sortant, et tous ses acteurs, nous leur avons demandé de nous proposer des personnalités représentatives de notre écosystème, ce conseil de sages qui essayerait de concilier les positions divergentes pour sortir de cette crise momentanée », a-t-il préconisé.

Pour rappel, le 10ème congrès de l’UNJCI, dont le thème était « Le journaliste ivoirien face à ses responsabilités », s’est terminé, dimanche dernier, peu après minuit dans la confusion la plus totale. Le président du congrès César Etou a rendu sa démission  dans la foulée à la suite du blocage les élections par les états-majors des candidats. Trois candidats Lance Touré, Jean Claude Coulibaly et de Franck Ettien  briguaient la présidence du conseil exécutif de l’UNJCI pour succéder à Moussa Traoré.




Paula K. avec Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1710976 : 1.63 mb
MEMORY : 1493992 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.