Publicite

Société : Katiola, forum citoyen ‘’paix et sécurité’’, la jeunesse et les femmes formées à la contribution de la lutte contre l’extrémisme violent

Ce vendredi 24 mai 2019, à la salle de conférence de la préfecture de Katiola a eu lieu en présence du corps préfectoral, les autorités militaires, les chefs traditionnels, les représentants des partis politiques et les leaders d’opinion,  un forum citoyen dénommé « paix et sécurité » afin de parvenir à une paix durable dans le pays.
Publicite

Cet atelier d’échanges a été possible grâce au secrétariat du conseil national de sécurité (SCNS). Friedrich Ebert Stiftung (FES) et le programme des nations unies pour le développement (PNUD) en collaboration avec les organisations de la société civile (OSC).

Les femmes et les jeunes ont été formés sur leur rôle dans la lutte contre l’extrémisme violent. Selon les organisateurs, le contexte est lié aux différents troubles sociaux, politiques et militaires en côte d’ivoire depuis plusieurs décennies et ont fortement contribué à la déstructuration et à l’affaiblissement des institutions de la république, en particulier le secteur de la sécurité.

Lassina Diarra, chercheur-spécialiste de l’islamisme et du terrorisme en Afrique francophone au sud du Sahara, conférencier du jour, il a exposé  sur le rôle des femmes et de la jeunesse dans la lutte contre l’extrémisme violent à cette tribune.

Il a signifié à l’assistance que l’objectif visé de cette série de forum citoyen ‘’paix et sécurité’’ est de fournir un cadre de dialogue favorisant le rétablissement et la consolidation de la confiance entre la société civile et les forces de défense et de sécurité, favoriser et encourager le partage d’expertise et d’informations, rétablir la confiance entre l’état (exécutif et parlement), les partis politiques et la société civile.

Dosso Mafelina, Secrétaire général du réseau ‘’paix et sécurité’’ pour les femmes de l’espace CEDEAO en Côte d’ivoire (REPSFECO-CI) a enrichi en contribution l’exposé du conférencier. Signalons que les organisateurs attendent de ce forum, une meilleure sensibilisation et un intérêt accru pour la réforme du secteur de la sécurité en côte d’ivoire en impliquant la jeunesse et les femmes.


Paula K. avec Kabouhama Koné, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1741128 : 1.66 mb
MEMORY : 1517208 : 1.45 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.