Publicite

Société: Katiola, première session du comité de Gestion locale de la réserve de faune et de flore du Haut Bandama

Les participants optent pour la mise en place des activités génératrice de revenus pour les populations déguerpies.

Ce mardi 21 mars 2020, à la salle de réunion de la préfecture de Katiola, les membres du comité de Gestion locale ( CGL) de la réserve de faune et de flore du Haut Bandama s’est réuni pour adopter le compte rendu du CGS du 6 janvier 2020, la présentation du bilan des activités du premier trimestre 2020, et suivre l’exposé sur l’apport des conseils régionaux aux populations riveraines de la RFHB.

L’Objectif global de la rencontre est de  contribuer à la gestion participative de la réserve par l’implication des différents acteurs. Après échanges les participiaux se sont  mis d’accord.

Pour aider les populations déguerpis des localités suivantes en  validant l’obtention des projets d’activités génératrices de revenus.

Il s’agit de Zanakaha, Nakara, Kolokaha et Latokaha qui vont bénéficier de deux tricycles avec volant de 4,5 tonnes, deux batteuses de riz. Précisons que la structure technique l’OIP a eu  un financement d’un bailleur de fonds à hauteur de 15 millions pour appuyer les populations riverains. Ces  appuis permettront à ces populations qui ont quitté la réserve d’avoir une autonomie financière.

Le lieutenant colonel Kouadio Konan Remy  directeur de zone centre OIPR s’est dit satisfait  car  ces mesures permettront aux populations  de ne plus  avoir envie de retourner dans  la réserve. Selon lui sa structure utilisera ses relations pour avoir plus de financement afin d’aider beaucoup de populations riveraines.

Le capitaine N’DRIN Ehié chef secteur de la  RFFHB a donné des informations enrichissante sur la gestion des activités de surveillance des aires protégés. Gnahoré Ligui Pierre SG2, représentant Zamelé Jean Baptiste Kouamé, préfet de région du Hambol coordonnant l’activité du jour a donné de sages conseils à tous les participants pour une protection de grande envergure de la réserve et la  faune du haut Bandama.

Signalons  que cette  aire protégée est situé entre les régions du Hambol, Béré et du Poro. Elle couvre une superficie de 122 162ha.

Kabouhama Koné, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1726624 : 1.65 mb
MEMORY : 1502280 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.