Publicite

Société : L’Afrique cobaye du traitement contre le Covid-19, Didier Drogba et des stars africaines choquées

Des déclarations tenues mercredi par deux chercheurs français, au sujet de tests en Afrique sur un éventuel vaccin du Covid-19, ont déclenché un tollé. 
Publicite

A la suite de certaines stars africaines comme Samuel Eto’o, Didier Drogba a vigoureusement dénoncé des propos graves, racistes et méprisants.

Didier Drogba met les dirigeants africains devant leur responsabilité 

« C'est totalement inconcevable que nous continuons à accepter ceci. L'Afrique n'est pas un laboratoire de test. Je dénonce vigoureusement ces propos graves, racistes et méprisants. Aidez-nous à sauver des vies en Afrique et sauver la propagation de ce virus qui déstabilise le monde entier au lieu de nous envisager comme des cobayes.

C’est aberrant ! Les dirigeants africains ont la responsabilité de protéger les populations de ces complots abominables », a écrit sur sa page Facebook l’ancien capitaine des Eléphants de Côte d’Ivoire. 

Dans une interview diffusée sur la chaîne d’information française LCI, les Professeurs Jean-Paul Mira, chef du service de réanimation de l’hôpital Cochin (Paris) et Camille Camille Locht, chercheur microbiologiste à l’INSERM, envisagent de tester sur la population africaine un vaccin contre le coronavirus. Le premier suggère, avec un calme déroutant : « Si je peux être provocateur, est-ce qu’on ne devrait pas faire cette étude en Afrique, où il n’y a pas de masques, pas de traitements, pas de réanimation? Un peu comme c’est fait d’ailleurs pour certaines études sur le Sida.

Chez les prostituées, on essaye des choses parce qu’on sait qu’elles sont hautement exposées et qu’elles ne se protègent pas ». Et l’autre d’acquiescer : « Vous avez raison, on est d’ailleurs en train de réfléchir à une étude en parallèle en Afrique ». 

Pourquoi c’est toujours l’Afrique le cobaye ?

A entendre ces propos, on a l’impression que ces chercheurs français oublient que, jusqu’ici, la presque totalité des décès du Covid-19 (près de 50 000 morts à ce jour) a été enregistrée en Chine, en Europe et aux États-Unis. Alors pourquoi effectuer des tests en premier en l’Afrique, où les cas de contamination sont majoritairement importés d’Europe ? 

La séquence a été en tout cas  vivement critiquée par les associations de prostituées, de personnes séropositives et surtout par la communauté noire. Parmi les stars d’origine africaine à avoir réagi figurent le rappeur Dosseh et le boxeur Tony Yoka.

Ce dernier pousse un véritable coup de gueule : « Comment un bouffon pareil arrive à être journaliste sur une chaine nationale et l’autre con qui dit oui on y réfléchit. Pourquoi c’est toujours l’Afrique le cobaye ? Pourquoi tu ne le testes pas sur ta mère d’abord ? Explose-t-il.

L’ancien footballeur camerounais a également réagi violemment sur Facebook en ces termes : « Fils de P... Vous n’êtes que de la merde, n’est-ce pas l’Afrique est votre terrain de jeu ». Des réactions virulentes qui confortent les rumeurs selon lesquels l’Europe prépare un vaccin censé propager plus rapidement le coronavirus en Afrique. Grossière théorie du complot ou vérité glaçante ? 

L’INSERM au secours de son Professeur 

Face à la polémique soulevée par les propos de son chercheur, et sans excuser le silence coupable de ce dernier, l’INSERM a publié un communiqué dans lequel il évoque une vidéo tronquée » qui fait « l’objet d’interprétations erronées ».

Il précise en outre : « Des essais cliniques visant à tester l’efficacité du vaccin BCG contre le Covid-19 sont (...) sur le point d’être lancés dans les pays européens et en Australie. S’il y a bien une réflexion autour d’un déploiement en Afrique, il se ferait en parallèle de ces derniers.

L’Afrique ne doit pas être oubliée ni exclue des recherches car la pandémie est globale », assure l’INSERM. Jean-Paul Mira nie, de son côté, une quelconque forme de racisme et se dit profondément heurté par de telles accusations.

Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1739536 : 1.66 mb
MEMORY : 1498088 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.