Publicite

Société : La CNI biométrique peut être délivrée à tout ivoirien âgé d’au moins 05 ans

La direction de l’information et de la communication de l’Assemblée Nationale ivoirienne a organisé ce mardi 13 août 2019, un séminaire à l’intention des journalistes en vue de les instruire sur la Carte nationale d’identité biométrique.   
Publicite

A cet effet, le député de Yopougon Ouattara Imbassou, a fait savoir qu’en Côte d’Ivoire, tout parent désireux d’établir une carte nationale d’identité (CNI) biométrique dotée de puce électronique à multi-application, pour son enfant âgé d’au moins cinq ans révolu, peut en faire la demande auprès des autorités compétentes.

Si la CNI biométrique est « obligatoire pour tout ivoirien âgé d’au moins 16 ans », « elle peut être délivrée aux citoyens âgés d’au moins cinq ans » selon la loi, révèle-t-il.

Dans sa communication le député de Yopougon a indiqué que la carte nationale d’identité biométrique devrait porter des mentions obligatoires et optionnelles,  respectant les exigences de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

Selon lui, la Cedeao impose aux États membres un « format Cedeao », l‘intégration des couleurs « vert, noir et gris » puis le caractère biométrique.

Sur les caractéristiques de la nouvelle CNI biométrique, M. Ouattara a indiqué que la carte portera un identifiant unique et une puce électronique.

L’identifiant unique et la puce électronique sécurisée devraient permettre d’avoir des informations en continu sur les populations même en cas de perte ou de conflit occasionnant des déplacements.

La CNI biométrique en Côte d’Ivoire est valable pour une durée de dix ans à compter de sa date d’établissement. Celle actuelle dont la validité a été prorogée devrait être bientôt remplacée par la carte biométrique à puce électronique sécurisée. 

Avec la carte nationale d’identité biométrique « format Cedeao », les citoyens de l’espace communautaire et les opérateurs économiques pourront circuler sans tracasseries et faire des transactions de tout genre, s’est réjoui le député avant d’annoncer qu’un décret devra être pris en Conseil des ministres pour fixer les modalités d’application, ainsi que les spécifications techniques, les modalités d’établissement et de renouvellement puis la période transitoire de validité.



Paula K. avec Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1698232 : 1.62 mb
MEMORY : 1486232 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.