Publicite

Société: La route Gagnoa-Duékoué, un calvaire pour les usagers

La route Gagnoa-Duékoué est un véritable calvaire pour les usagers, à savoir les automobilistes et leurs passagers du fait de sa dégradation très avancée, a-t-on constaté. 
Publicite


Le tronçon Gagnoa et Duékoué est marqué par le bitume totalement dégradé, des nids de poule et de grandes crevasses qui ont pour incidence une longue durée du voyage pour les automobilistes qui empruntent cette route pour se rendre dans les villes de l’Ouest, car pour un voyage Guiglo-Abidjan, qui devrait durer six heures de temps sur une distance de 540 km, les passagers et automobilistes passent 10 à 12 heures de temps du fait de ce mauvais état de la route.

Les automobilistes sont obligés de faire des efforts pour contourner ces nids de poules et crevasses avec le risque permanent de crevaison des pneus et l’impossibilité d’effectuer un dépassement.

“Entre Gagnoa et Duékoué, c’est la catastrophe. Sur cette voie, on ne peut pas parler de nids de poule, mais plutôt de dos de chameaux, parce que tout est gâté”, relate amer le responsable logistique zone Ouest de Verbatims, Koffi Brédoumi.

De même, de Duékoué jusqu’à Guiglo, des nids de poule apparaissent précisément après Dawa, un village proche de Duékoué, poursuit-il. 

Paula K. avec Natacha Kouakou, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1692784 : 1.61 mb
MEMORY : 1477248 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.