Société : Le CNPTIR a effectué des séances de dialyse à 152 personnes souffrant de défaillance rénale

La Directrice régionale du Centre National de Prévention et de Traitement de l'insuffisance Rénale (CNPTIR), antenne de Bouaké, Professeure TIA Mélanie a offert, le dimanche 17 janvier 2021, à son personnel et aux partenaires dudit centre, un repas doublé de présentation de vœux de Nouvel An dans l’enceinte du CNPTIR Bouaké.   

Au cours de cette cérémonie, la spécialiste en Néphrologie et Maitre de Conférences agrégée en médecine à l’UFR Sciences médicales de l’UAO, a profité pour faire le bilan de ces quelques mois passés à la direction du CNPTIR Bouaké.

« Nous sommes une trentaine d'agents de santé toutes corporations confondues qui avons travaillé quotidiennement de 5 heures à 23 heures de janvier à décembre dans ce centre de soins spécialisés pour offrir le meilleur de la santé au travers de 7928 séances de dialyse à 152 personnes souffrant de défaillance rénale. Notre mission est d'améliorer la santé des clients insuffisants rénaux grâce à nos expertises uniques. Nous réalisons cette mission grâce à l'Etat de Côte d’Ivoire, à la tutelle, aux partenaires que vous êtes et à nos patients et leurs proches », a-t-elle affirmé.

Pour 2021, Professeure TIA Mélanie a expliqué que plusieurs actions seront menées. Il s’agira de : Prodiguer les meilleurs soins spécialisés et surspécialisés afin de réduire la surmortalité ; Identifier les besoins des patients et développer des solutions novatrices grâce à la recherche ; Participer activement au développement de la pratique des futurs professionnels de la santé et des intervenants du réseau et transmettre ses connaissances et son savoir-faire à la population et à nos patients et Promouvoir le dépistage de la population à risque.

« Notre vision pour 2021 sera d'offrir les meilleurs soins et services en santé et à l'ensemble de la population des dialysés avec les valeurs suivantes ; qualité, intégrité, performance, collaboration et innovation ».

Il y a de cela quelques années, souffrir d’une insuffisance rénale au stade de dialyse à Bouaké et villes d’alentours était synonyme de fatalité. C’est en 2013 que le CNPTIR Bouaké a ouvert ses portes aux malades d’insuffisance rénale. Quant à la Directrice TIA Mélanie, c’est depuis le 10 février 2020 qu’elle a pris fonction dans ce centre.
 

M.K. Arnaud, correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1735488 : 1.66 mb
MEMORY : 1510912 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.