Publicite

Société : Le ministre François Amichia dévoile la politique de modernisation des villes en Côte d’Ivoire

Le ministre ivoirien de la Ville, François Albert Amichia a annoncé la mise en place de stratégies de planification, en vue de moderniser les communes ivoiriennes.
Publicite

« Nous avons eu une phase d’extension non maîtrisée des villes qui a entraîné le développement des quartiers précaires, bidonvilles ou quartiers sous-équipés. Maintenant, il est important qu’on puisse aller vers une planification. Il faut que chaque commune ait son plan stratégique de développement local », a indiqué François Albert Amichia au cours de l’émission « Les Salons de Radio Côte d’Ivoire », le dimanche 26 mai autour du thème : « Modernisation et développement de nos villes : quelle politique? ».

François Albert Amichia a indiqué que le gouvernement entend rénover et restructurer les quartiers précaires. « Raser les quartiers précaires n’est pas la solution. Au niveau du ministère de la Ville, nous pensons qu’il faut restructurer et rénover certains quartiers précaires pour permettre aux populations de rester sur place », a dit François Albert Amichia.

Selon le ministre de la ville, le district d’Abidjan compte 137 quartiers précaires où vivent environ 1,5 million d’habitants. Ces populations sont, a-t-il dit, exposées à des risques sanitaires, sécuritaires et environnementaux.

François Albert Amichia a assuré que le gouvernement et ses partenaires ambitionnent de mettre en œuvre un plan de restructuration des quartiers précaires, afin d’améliorer le cadre de vie des populations qui y vivent. Le ministre de la Ville a aussi révélé que son département ministériel est en train de travailler à l’élaboration des outils de planification.

Ce qui permettra d’éviter les effondrements d’immeubles, les constructions anarchiques, les inondations, etc. Il a ajouté que pour se moderniser, les villes doivent être soumises au respect des schémas directeurs et être assainies.

Il a, appelé les autorités locales à répondre aux attentes des populations à travers la construction d’infrastructures urbaines, notamment des marchés modernes, des centres culturels et sportifs et des lieux de culte.

Pour le ministre de la Ville, en plus des collectivités locales qui n’ont pas toujours les moyens financiers et humains de s’impliquer dans le processus de développement des villes, le secteur privé doit intervenir et jouer un rôle important.

Il s’est donc réjoui que des partenaires privés interviennent dans les domaines de la salubrité, du transport, de la sécurité et des infrastructures routières.



Paula K. avec Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1770856 : 1.69 mb
MEMORY : 1542680 : 1.47 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.