Société : Le procureur de la République ‘’en guerre’’ contre les dérives sur les réseaux sociaux, « Une dizaine de personnes déjà déférées »


Le procureur de la république de Côte d’Ivoire Richard Adou, a annoncé ce mercredi 04 septembre qu’une dizaine de personnes sur les 12  premières interpellées à la suite de la profanation de la tombe de l’artiste Houon Ange Didier dit DJ Arafat, ont été déférées et l’ouverture d’une information judiciaire à leur encontre.  

« Depuis ce matin, les premiers interpellés ont été déférés et une information judiciaire à été ouverte contre eux », a indiqué le procureur Adou. 

Peu après son inhumation samedi 31 aout dernier au cimetière de Williamsville, des individus ont profané la tombe et la dépouille de DJ Arafat. 

Au lendemain de ces événements le préfet Vincent Toh Bi avait annoncé l’interpellation de 12 personnes. La police nationale a lancé un appel à témoins suivi de la publication de 14 photos de suspects. 

« Je peux vous assurer que déjà certaines personnes ont été interpellées  après l’appel à témoins de la police », a fait savoir le procureur, précisant que « l’enquête avance bien  et les  services sont à pied d’œuvre».

Le procureur de la République de Côte d’Ivoire, Adou Richard Christophe a aussi regretté la persistance des dérives sur les réseaux sociaux annonçant la répression de ces infractions. Adou Richard a eu une rencontre avec les administrateurs de forums Facebook. Au cours de cet entretien avec ces derniers, le magistrat hors hiérarchie a rappelé les peines pouvant atteindre 20 années d’emprisonnement. 

« Diverses mesures pour prévenir les dérives ont été suggérées aux administrateurs de forums au cours de cette rencontre», a dit le procureur de la République énumérant entre autres, au nombre desdites mesures, l’identification complète de membres des forums, la traque et la radiation des délinquants et des cyber-délinquants et l’élaboration d’une charte d’utilisation à faire signer et respecter par les membres des forums. 

« Le procureur de la République tient à indiquer que la commission des nombreuses infractions à la loi pénale à travers les publications incendiaires et les incitations à le faire, ne peuvent rester impunies », prévient le procureur de la république de Côte d’Ivoire Richard Adou.

Paula K. avec Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com
 
 

Laisser un commentaire

PEAK : 1707656 : 1.63 mb
MEMORY : 1505672 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.