Publicite

Société : Le taux d’accès à l’eau potable à 100% d’ici 2030 (Ministre de l’Hydraulique, Laurent Tchagba)

L’Etat ivoirien veut atteindre un  taux d’accès à l’eau potable à 100% d’ici 2030, l’annonce a été faite  ce lundi 7 octobre, par le ministre de l’Hydraulique, Laurent Tchagba, a l’ouverture de l’atelier de deux jours, portant sur la question de l’eau potable. 

Publicite

Un rencontre initiée par les bureaux régionaux de l’Unesco à Abidjan et Abuja, qui réunit une trentaine d’experts nationaux et internationaux autour du thème : « La gestion de l’eau et les polluants nouveaux en Côte d’Ivoire ». Le ministre de l’Hydraulique a réaffirmé l’engagement du gouvernement ivoirien face à la question de l’eau potable.

« Le gouvernement ivoirien a mis en œuvre en 2017, le programme ''Eau pour tous'', pour régler le problème d’approvisionnement en eau potable. L’objectif de ce programme estimé à 1320 milliards de Fcfa, est de permettre à 100% de la population d’avoir de l’eau potable et de combler les déficits observés dans certaines régions et départements d’ici à 2030.

A mi-parcours, le taux d’accès à l’eau potable était de 80% à la fin de l’année 2018, au plan national contre 69% en 2016(…) La mauvaise qualité de l’eau a sur la santé et l’environnement de multiples conséquences qui rendent l’eau impropre à la consommation et réduisent, de fait, les ressources en eau disponibles.

En effet, la pollution est en passe de devenir l’une des principales menaces pour la disponibilité et la réutilisation de l’eau. L’urbanisation rapide, le développement des activités agricoles, l’utilisation d’engrais et de pesticides, la dégradation du sol, les fortes densités de population avec leurs corollaires et les mauvaises conditions d’élimination des déchets portent atteinte aux sources d’eau douce disponibles ».

La cheffe du bureau de l’Unesco à Abidjan, Anne Lemaistre, a indiqué que les problèmes liés à la qualité de l’eau constituent un défi majeur en Afrique subsaharienne.

« De nombreux rapports nous alertent sur les menacent émergentes telles que les polluants nouveaux, les polluants biologiques, les pesticides, les micro-plastiques, les produits chimiques industriels, les métaux lourds et les produits ménagers », a-t-elle relevé.

Paula K. avec Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.comp

 

 

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1686112 : 1.61 mb
MEMORY : 1474168 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.