Publicite

Société : Mariatou Koné plaide en faveur de l’éducation au détriment de la mutilation génitale de la jeune fille

A l’occasion du premier sommet africain sur les mutilations génitales féminines et le mariage d’enfants ouvert, il y a jours à Dakar, la ministre ivoirienne en charge de la Solidarité, Mariatou Koné, a appelé à l’éducation de la jeune fille pour mettre fin à ces pratiques. 
Publicite

"Si l’on veut venir à bout de ces pratiques et lutter efficacement contre la pauvreté, il est important de miser sur l’éducation, de créer des opportunités pour les filles et de s’assurer qu’elles vont à l’école".

La ministre Mariatou Koné a, à l’occasion, rappelé les efforts de la Côte d’Ivoire pour combattre ces phénomènes. "Depuis 2013, la Côte d’Ivoire a mis en œuvre un plan accéléré de lutte contre le mariage des enfants. En 2014, le pays a aussi lancé la stratégie nationale de lutte contre les violences basées sur le genre", a-t-elle souligné.

Cette rencontre permettra de mieux coordonner les investissements pour accroître les opportunités économiques pour les filles et d’identifier les communautés à forte prévalence de mariages d’enfants.



Penouel D. / Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1723152 : 1.64 mb
MEMORY : 1492176 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.