Publicite

Société: Sipilou, un conducteur de moto taxi abattu par un policier pour une somme de 1000 francs CFA

Ce mardi, un conducteur de moto taxi a été abattu par un policier lors d’un contrôle de routine au poste de Police frontalier de Sipilou, près de Man (ouest) pour une somme de 1000 francs CFA. Pris de colère, la population et les proches de la victime ont saccagé ledit poste.
Publicite

C’était chaud hier au poste de Police frontalier de Sipilou, inauguré il y a tout juste un mois. La faute à un policier véreux et violent. 
En effet, ce mardi, aux environs de 10H, le Sergent de Police K. L, en service au poste de Police frontière de Sipilou, a fait usage de son arme et atteint mortellement un conducteur de moto taxi, du nom de Traoré Alpha dit Jagger, à cause d’une modique somme de 1000 francs CFA. 

Le conducteur refuse de payer deux fois à un même barrage

Le conducteur de moto taxi (40 ans), d’origine guinéenne, se rendait à Sipilou avec une dame à l’arrière de son engin. Arrivé au corridor du poste de Police frontière de Sipilou, un policier, qui n’a pas perdu ses vilaines habitudes, lui demande un droit de passage de 1000 francs CFA. Alpha Traoré obtempère et reprend sa route. Mais voilà que quelques mètres plus loin, un autre policier en faction à ce même barrage, réclame sa part. Le conducteur de moto taxi lui fait savoir qu’il a déjà payé avec son collègue.

Mais le sergent exige qu’il paie à nouveau la somme de 1000 francs. Ce que refuse catégoriquement Jagger. Voyant le ton monté, la passagère décide d’intervenir et descend de la moto pour parler au policier. Celui-ci ne veut toujours rien comprendre, il veut sa part, point barre.

Le policier fait feu

Sans doute embêté par ce comportement de l’agent des forces de l’ordre, Traoré Alpha demande à la dame de remonter sur son moto- taxi pour quitter les lieux…sans payer. Alors que Jagger s’apprêtait à démarrer, le policier se saisit de son arme et fait un premier tir de sommation, dans les roues de l’engin. Le jeune homme descend et exige des explications. C’est là que le deuxième coup est parti et l’a mortellement atteint. Paniqué, la passagère prend ses jambes à son cou et disparait dans les broussailles. Elle réussit à regagner son village et a alerté la population. 

Le nouveau poste frontalier incendié 

Informés du drame, les jeunes du village se rendent sur les lieux. Ils trouvent la victime qui agonisait. Celle-ci a succombé à sa blessure à Yorodougou en partance pour la ville de Man.

Pris de rage, les jeunes se sont mis à saccager le nouveau poste de police frontalier, qui sera finalement incendié. 



Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1703256 : 1.62 mb
MEMORY : 1480072 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.