Publicite

Société : Vers la mise en place de comités de lutte contre l’apatridie à Bouna

Un apatride est une personne qu’aucun État ne considère comme son ressortissant par sa législation. En Côte d’Ivoire, près de 700 000 personnes sont à risque d’apatridie, selon le ministère de la Justice.

Publicite
Une activité pilotée par la représentation régionale du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) du Bounkani, vise à arrêter une stratégie commune pour la prévention des risques d’apatridie dans la sous-préfecture de Niamoué, dans le département de Doropo Nord-est, région du Bounkani.

Le sous-préfet de Niamoué, Kouamé Foulé Marius, a présidé vendredi un atelier de réflexion sur la mise en place de comités locaux de lutte contre l’apatridie et de promotion des déclarations de naissances.

La rencontre a vu la participation des acteurs impliqués dans le processus de déclaration des naissances. Ceux-ci ont lancé une alerte, appelant à agir dans l’urgence au regard des statistiques qui montrent un nombre important de personnes à risque d’apatridie, car non déclarées à l’état-civil dans cette circonscription administrative.

L’atelier sera suivi par une sensibilisation communautaire en vue de la mise en place de comités de lutte contre l’apatridie.


Paula K. avec Youne Brice, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1703400 : 1.62 mb
MEMORY : 1480240 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.